24h du Mans 2017

Première étape des 24h du Mans, la journée test. 15 jours avant la course, c’est le moment de prendre ou reprendre ses marques sur un des circuits les plus mythiques du monde pour une épreuve qui l’est tout autant.

C’est parti !

Ça y est ! Le coup d’envoi de la quinzaine mancelle est donné avec cette journée test. Le principe : prendre où reprendre ses marques avec le circuit pour les pilotes, avec les stands et la logistique pour les équipes technique. Les nouveaux participants sont obligés d’y participer et les habitués en profitent pour se régler. Une matinée et une après-midi de roulage pour jauger ses temps et ceux des autres quelque soit la catégorie.

24-du-mans-2017-test

Tout comme la course, la journée test met à l’épreuve sur le circuit comme dans les stands

Le tableau

Le décors est planté. Les 4 catégories sont sur le circuit. Parlons en des catégorie. Nous avons donc les « Le Mans Prototypes » d’abord, ceux qui jouent la gagne au général.

  • LM-P1 (plaque rouge), hybrides ou pas, motorisation libre. La catégorie « reine ».
  • 24-du-mans-2017-test

    Victorieuse en 2016, l’écurie Porsche joue la gagne cette année encore en LMP1

  • LM-P2 (plaque bleue), thermiques uniquement, V8 atmo 4 litres de 600ch
24-du-mans-2017-test

Alpine se pose en favori cette année en LMP2 avec une belle performance en tests

Ensuite viennent les GTE, pour Grand Tourisme Endurance. Ici, on est plus proche de la série car ces autos ont un pendant « civil ». Ferrari, Porsche, Aston Martin, Corvette, ce sont les plus reconnaissables. Les LM-GT se divisent en deux catégories.

24-du-mans-2017-test

Après la victoire en 2016, Ford veut rééditer en 2017 pour continuer la légende 50 ans après 66, 67

  •  LM-GTE Pro (plaque verte) qui comme son nom l’indique est réservée aux pilotes pro
24-du-mans-2017-test

Parmis les favoris et gros coup de coeur en GTE Pro, la 911 RSR à moteur central et échappement démoniaque

  • LM-GT Am, réservée aux pilotes amateurs.
24-du-mans-2017-test

La bataille sera belle en GTE Am avec ici, la splendide Corvette C7 R « Art Car » du Larbre Compétition


L’atmosphère

Nous voici donc au Mans, pour la 4ème fois cette année mais là ce n’est pas pareil. C’est les 24h et le grand circuit est en place. La caravane du WEC (World Endurance Championship) est implanté et quelque soit la catégorie, on est clairement sur de la belle auto de course. Aujourd’hui on a pu s’immerger là dedans en visitant les stands Ford pendant que les mécanos s’affairaient sur les GT. Une ambiance indescriptible. Et dire qu’il y a 24h à tenir sur ce rythme, c’est clairement du sprint sur la piste comme dans les stands !! Depuis les Audi 2E, l’endurance me passionne et là, c’est le temple de la discipline. Bienvenus aux 24h, bienvenu au Mans, j’en tremble d’impatience.

24-du-mans-2017-test

Les 24h du Mans, une atmosphère aussi unique que mythique

Après la session du matin à laquelle on a assisté en surplomb du virage Dunlop et la visite impressionnante des stands, c’est le moment de migrer vers Mulsanne pour voir passer les autos sur le lent droite qui termine la ligne droite des Hunaudières. Ensuite, direction Arnage, aussi un des points les plus connus/stratégiques pour regarder la course. Et voilà, il est déjà temps de repartir sur Paris des étoiles plein les yeux.

24-du-mans-2017-test

Dans les stands, ça bouillonne, ça court, ça pense … ça vie à 100 à l’heure

La course

Pendant la journée test, on tâte le terrain et on se familiarise avec la configuration et la réglementation 2017. La semaine prochaine, c’est les essais libres et le 17 juin prochain 15h, c’est parti pour 24h de course. Cette année, Ford fait office de favori en GTE Pro quand Porsche paraît le mieux placé pour jouer la gagne en LMP1 et au général. Mais attention ! Toyota avait l’air très très rapide sur cette journée test et veut exorciser sa mésaventure de 2016 où, leader depuis le petit jour, ils avaient du abandonner … au dernier tour. Voilà qui promet une course toujours aussi passionnante que j’espère pouvoir couvrir pour vous cette année. Surprise …

VIDEO

PHOTOS

1