[vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_column_text]

BMW profite du – léger – restylage de la M6 pour gonfler les chiffres de puissance et de couple du monstre. En gros, les réglages collent ceux de la M5 « 30 Jahre ».

La M6 Pack Compétition développe désormais 600ch tout rond (+25ch) et 700Nm (+20Nm). En gros, BMW a juste gonflé les chiffres car comme on le sait, le V8 4,4L Biturbo, même en déclinaison de base « 560ch » en sort déjà à peu près 600 … Là, avec ce type de réglages, attendez-vous plutôt à sortir du 660/680ch au banc.

Des chiffres délirants qui permettent au gros coupé (ou Gran Coupé) de taper un 0 à 100 en 3,9s, un 0 à 200 en moins de 12s et de pointer, suivant la bride, à 250 ou 305 km/h (Pack M Driver). Les liaisons au sol on également été revues avec de nouvelles suspattes plus fermes, de nouvelles lois de tarage et de nouvelles barres anti-roulis. La direction a aussi été affermie afin d’offrir un peu plus de ressenti (point faible de l’auto) en Sport + et M Dynamique.

Quoi qu’il en soit, un bien beau bijou que cette M6 Pack Compétition. Pour moi, ce serait un Gran Coupé siouplé !

Photos :

[/vc_column_text][vc_separator color= »grey » align= »align_center »][vc_media_grid style= »all » items_per_page= »10″ element_width= »4″ gap= »5″ filter_size= »md » button_style= »rounded » button_color= »blue » button_size= »md » arrows_design= »none » arrows_position= »inside » arrows_color= »blue » paging_design= »radio_dots » paging_color= »grey » loop= » » autoplay= »-1″ item= »mediaGrid_Default » include= »6185,6186,6187,6188,6189,6190,6191,6192,6193,6194,6195″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_separator color= »grey » align= »align_center » style= » » border_width= » » el_width= » »][/vc_column][/vc_row]

0