Le SUV 100% électrique de Ford se dévoile à nous à Londres lors d’un évènement spécialement organisé par la marque.

Le tour du proprio

La Ford Mustang Mach E, malgré son patronyme rappelant la Pony Car de la marque est bien un SUV, d’une taille comparable (quoi qu’un tout petit peu plus court) à une Mercedes EQC ou à une Audi E-Tron. Ces derniers seront d’ailleurs, avec la Tesla Model X (et le model Y qui arrivera sous peu) ses concurrents frontaux.

Gros avantage pour la Mustang Mach E, son prix ! A 49.000€ en prix d’appel (hors bonus), il est presque deux fois moins cher que ces concurrents. De plus, plusieurs versions seront au programme avec une offre des plus complètes.

2 ou 4 roues motrices

La Mustang Mach E sera proposé en 2 ou 4 roues motrices et deux capacités de batterie. 75 et 99 kW/h. La puissance oscillera entre 258 et 460ch (pour la version GT qui sortira courant 2021) et le couple entre 415 et 830Nm (pour la GT). L’autonomie est elle annoncée entre 415 km et 600 km (WLTP) selon les versions.

Au programme pour nous, un trajet en passager avec l’ami Geert, ingénieur et développeur en charge de la partie liaison au sol pour les versions européennes.

Sur la route

Geert nous explique que pour la Mustang Mach E, Ford tiens absolument à faire honneur à son badge. Ils revoient donc tous les trains roulants, ressorts/amortisseurs et tarage de direction pour rendre la voiture plus vive, plus sportive, plus récompensante.

Malheureusement, les embouteillages londoniens ne nous permettrons pas de mettre en exergue ces qualités. Geert nous explique également que notre modèle du jour est un prototype et que certains réglages et certaines finitions ne sont pas définitifs.

En perfs

La Mustang Mach E dans sa version de base est annoncée pour moins de 5s de 0 à 100. Pour l’occasion Geert nous emmène dans un parking souterrain de Marble Arch où Ford à orchestré une piste d’accélération improvisée pour tester ça. Pas le temps de prendre 100 km/h mais les 40 sont extrêmement vite pris, ça laisse présager de bonnes choses !

En bref

En bref de belles promesses. Esthétiquement on aime ou pas, personnellement j’aime beaucoup l’avant mais j’aurai du mal à me faire à l’arrière. J’aime le fait que cette Mach E soit disponible dans plein de versions différentes et son prix d’appel sans réelle concurrence aujourd’hui.

Ma plus grande interrogation c’est son nom : Mustang. Est-ce bienvenu de baptiser un SUV électrique d’un des patronymes les plus mythiques qu’il soit quand on parle d’automobile passion, sportive ? A vous de voir. C’est quelque part justifié par la définition de ce SUV. Sportif, dynamique, abordable et visiblement promis à un bel avenir certes mais est-ce réellement une Mustang ?


Les photos


Photos et texte : JB Dessort.

0