ESSAI : AUDI Q2

Audi nous a convié au Portugal pour nous présenter le Q2, qui fait entrer le premium dans le segment des petit SUV (à) tendance urbaine. Hormis le Mini Countryman, le Q2 n’a pas vraiment de concurrence pour l’instant. Alors ça donne quoi ?

Le tour du proprio

Extérieurement, l’identité Audi est là mais ce Q2 se différencie quand même du reste de la gamme. Profil râblé, lignes de force marquées et sentiment dynamique à l’arrêt. On sent de suite que la clientèle jeune est visée. Coloris flashy, calandre verticale, nouveaux feux et des « blades », pouvant être personnalisées. La personnalisation est le maitre mot pour ce Q2 car il est désormais possible d’égayer l’intérieur avec de la couleur. Intéressant.

audi-q2-23

Le Q2 se voit plus « jeune » et coloré que le reste de la gamme

L’habitacle est en demi teinte. Il reprend une planche de bord qui fait indéniablement penser à l’A1 mais l’adapte avec un écran 16/9e fixe, de nouvelles bouches d’aération et de nouveaux plaquages résolument plus modernes. Le détail qui tue : l’éclairage d’ambiance incrusté dans lesdits plaquages. L’option Virtual Cockpit apporte une réelle valeur ajouté à cet habitacle et la finition est bonne. Cependant, et pour la première fois chez Audi, la qualité des plastics bas et des contre-portes m’a déplu autant à l’oeil qu’au toucher. La sellerie cuir est elle de très bonne facture et on est bien installé à l’avant tandis qu’à l’arrière ça manque un poil de place. Le coffre est annoncé de 405 à 1050L mais il paraît plus petit et son seuil de chargement est un peu haut à mon goût.

audi-q2-9

La couleur et l’originalité font leur apparition dans l’habitacle

Sur la route

Notre version d’essai est équipée du bloc 1.4L TFSI essence de 150ch et bénéficie de la technologie COD (Désactivation des cylindres). En gros, en mode eco, deux des quatre cylindres se désactivent lorsque le moteur n’est pas complètement sollicité pour économiser du carburant et du CO2. Dans les faits, le petit bloc est super vaillant et son poids mesuré offre un train avant intéressant. Le 0 à 100 est effectué en 8,5s et la vitesse maxi est annoncée à 212 km/h, pas mal ! L’avantage, c’est que les 250Nm sont disponibles à 1500 tr/min et jusqu’à 3500 tr/min, une bonne plage d’utilisation qui rend le léger Q2 (1280 kg avec le 1.4 TFSI) dynamique et agréable à mener en ville. La direction est bonne et le confort de suspension légèrement ferme mais pas cassant pour un sou.

audi-q2-12

Même si la ville est son terrain de prédilection, le Q2 n’a pas peur des escapades

Là où j’ai été agréablement surpris, c’est en sortant de Lisbonne et en abordant les délicieuses routes qui longent l’Atlantique. Ce Q2 n’a pas peur de sortir de la ville et offre un comportement plus que rigoureux ! Le train avant est surprenant tandis que l’arrière est sainement rivé au sol. Le quattro n’est pas disponible avec le TFSI 150 mais la traction est rarement prise en défaut et le châssis n’est jamais débordé. Tout cela en conservant un excellent confort même si quelques bruits de roulement feront leur apparition sur les grands axes. Grands axes où le régulateur adaptatif et la bonne position de conduite vous pousseront à vous demander si le Q2 ne serait pas un voyageur qui cache bien son jeu.

audi-q2-30

Pas de soucis pour tailler la route

Bilan

Surprenant ce Q2, de part sa proposition « décalée » (je mets des guillemets car on parle d’Audi là), sa conception intéressante et son comportement rigoureux quelque soit l’endroit ou l’allure. C’est sûr il a quelques défauts de finition (ça on ne s’y attendait pas) mais je dois reconnaitre que bien configuré, il aura une bonne présence et saura s’imposer sur le segment qu’il crée (en quelque sorte). Maintenant, si les tarifs débutent à 26.500€, il faudra mettre la main au portefeuille pour équiper décemment l’auto.

FICHE TECHNIQUE Q2 1.4 TFSI

Dimensions (Longueur/Largeur/hauteur) : 4,19 m / 1,79 m / 1,51 m

Moteurs : 4 cylindres en ligne turbo essence 1 395 cm3

Puissance maxi : 150 ch à 5 000 tr/min

Couple Maxi : 250 Nm à 1 500 tr/min

Transmission : Traction, boîte auto 7 rapports ou méca 6 rapports

Poids à vide (Constructeur) : 1 280 kg

Rapport poids/puissance : 8,53 kg/ch

Vitesse maxi : 212 km/h

0 à 100 km/h : 8,5s

Conso mixte : Annoncé 5,4 litres/100 km (entre 6,5 et 8L pour nous)

CO2 (g/Km) : 125

Roues AV : 215/50/18

Roues AR : 215/50/18

Coffre : de 405 à 1050 L

Tarif :  à partir de 25.500€ (Modèle d’essai environ 46.000€)

LA CONFIG' DU BILLET AUTO

Pour notre Audi Q2, on a choisi le 1.4L TFSI de notre modèle d’essai en finition Design Luxe (37.650€). Là on a copieusement puisé dans la liste d’option avec, pour ne résumer que l’essentiel : La peinture Bleu Ara Cristal (1215€), le pack Extérieur S Line (1660€), les jantes 19″ (1250€), le pack style noir titane (510€), le toit ouvrant (1125€) et les Blades Aluminium Mat (230€). Pour l’intérieur, on a choisi la sellerie gris pétrole/noir, le Virtual Cockpit (avec MMI Plus 1790€), le système audio B&O (610€), l’Adaptive Cruise Control avec fonction Stop&Go + Audi pre sense front (780€), l’active lane  Assist (680€) et le HUD (680€). Au final, notre Q2 suréquipé sort à 52.295€ … Et on est loin d’avoir pris toutes les options …

VIDEO

PHOTOS

0
La note du Q2
Design plaisant1.4 TFSI impressionnantComportement routier
Quelques détails de finitionListe d'optionsEncore trop sérieux ?
83%#Untaggable ? 😉
Style85%
Habitacle75%
Moteur (1.4 TFSI)85%
Comportement85%
Avis des lecteurs 9 Avis
57%