[vc_row][vc_column][vc_column_text]

C’est lors d’une escapade aux Baléares, que j’ai pu mettre la main sur la golf 7 restylée et avec différentes motorisations dont le tout nouveau 4 cylindres 1,5L TSI de 150 ch.

Un restylage plutôt timide de cette Golf 7 à l’extérieur avec son bouclier avant étiré pour un look plus large et agressif ainsi qu’une nouvelle signature LED dans les feux (la plus sympa est sur la version Carat Exclusive avec les doubles LED). Les feux arrière passent en full LED, et ont la possibilité d’avoir les clignotants à défilements en option. Le Radar anti-collision se retrouve intégré dans le logo et des nouveaux inserts chrome sont disponibles en option sur la version Variant.
[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_media_grid grid_id= »vc_gid:1489935394150-7b8f6e01-0fbe-6″ include= »19132,19133″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Cette Golf 7 restylée fait la part belle à la technologie avec des équipements permettant la détection des piétons ou, plus inédit, l’arrêt complet du véhicule en cas de malaise du conducteur. On y retrouve également la conduite autonome dans les embouteillages, sans oublier l’assistant de manœuvre de remorque (pour ceux qui tracteront avec leur Golf).

Dans l’habitacle on peut adopter l’Active Info Display 12,3″ (option 580 à 1500€) et le Discover Pro 9,2″ (option 700 à 2240€) qui sont de série sur la finition Carat Exclusive. Cette technologie transforme la Golf en navette spatiale. Le premier permet de passer à un tableau de bord entièrement digital et le second est le système d’info-divertissement à l’interface tactile (possibilité d’opter pour un système avec boutons physiques et écran 6.5 ou 8″) ce qui peut déconcerter au départ mais avec le temps on s’y retrouve. En revanche le Gesture Control (contrôle par les gestes) est sympa mais on s’en lasse vite car peu pratique au final.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_media_grid grid_id= »vc_gid:1489935394157-20f56a8c-2756-4″ include= »19147,19146,19145″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Le reste de l’habitacle évolue peu et on retrouve le caractère sérieux et un brin austère propre aux intérieurs germaniques. On est plutôt bien installé (sièges enveloppants) et on peut enquiller les kilomètres à son bord confortablement. Les habitués de la Golf ne seront pas dépaysés et les néophytes pourront apprécier sauf s’ils sont totalement réfractaires à la rigueur allemande.

J’ai pu essayer le nouveau 4 cylindres 1,5L de 150 ch accouplé à la DSG 7 rapports (plus efficient de 0,3L/100), mais aussi disponible en boîte mécanique 6 rapports, qui remplace l’ancien 1,4 TSI d’également 150 ch. Ce nouveau 4 cylindres est moins gourmand et ne demande que 5,0L/100 en mixte tout en propulsant les 1,384kg de la Golf Variant (break) de 0 à 100 en 8,3s.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_media_grid grid_id= »vc_gid:1489935394162-fcc7be6c-ff94-7″ include= »19128,19129″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

La motorisation reste agréable et le couple de 250 Nm est dispo à 2,400 trs/min, en dessous c’est un poil creux. Dans une utilisation quotidienne elle fera le job. Je lui trouve un petit manque de punch malgré tout, pour certains dépassements il ne faut pas hésiter à écraser l’accélérateur ce qui induit une montée dans les tours des plus désagréable tant le moteur hurle à l’agonie, et on a vite hâte de finir la manœuvre en cours pour retrouver le calme dans l’habitacle.

Autre motorisation disponible à l’essai, le 2,0L TSI de 230 ch siégeant sous le capot de la Golf GTI avec sa boîte mécanique 6 rapports (disponible aussi avec la DSG6), un petit 0 à 100 en 6,4s avec sa masse de 1364kg. Après le 1,5L, on découvre le plaisir des 350 Nm qui procurent une sensation de puissance (au dessus de 3000 tr/min) et qui donnent le sourire lorsque l’on entend le grondement du 4 cylindres (attention au compteur ça grimpe vite 😉 ). A savoir que le marché français ne profitera pas de la Golf GTI avec ses 230 ch, mais bénéficiera en série du pack performance qui poussera le moteur à 245 ch (on en reparle très vite) et c’est tant mieux pour nous.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_media_grid grid_id= »vc_gid:1489935394165-bebe992e-0483-6″ include= »19139,19137,19136″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Pour finir j’ai profité de la Golf GTD (en passager) toujours un 4 cylindres mais diesel avec un couple de 380 Nm et une puissance de 184 ch.  Le lancement des 1395 kg de 0 à 100 se fait en 7,4s. J’ai pu ressentir le véhicule sur le siège passager et je vous confirme que ça marche fort, voir même plus fort à bas régime que la GTI. Après, dans les tours, l’essence reprend la main mais un sacré moteur tout de même ce 2,0L TDI. Comme sur la GTI, il faut faire attention au compteur de vitesse qui monte plus vite qu’on ne le ressent. Le bruit du GTD n’est pas désagréable mais ça ne vaut pas celui de la GTI.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_media_grid grid_id= »vc_gid:1489935394171-bf6e74a4-2bc5-8″ include= »19130,19131″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

VW « restyle » sa 7e génération de Golf, qui reste le best-seller au 33 millions d’unités vendues ces 40 dernières années, tout en douceur et surtout en technologie avec l’adjonction de systèmes nouveaux et parfois même inédit dans le segment. On ne change pas une recette qui fonctionne, juste peut-on l’agrémenter pour la mettre au goût du jour et jouer à armes égales avec ses concurrentes directes. Personnellement, je trouve cette version très réussie, moi qui ne suis pas un grand fan de la Golf à la base. Les quelques modifications extérieures et notamment l’implémentation de technologies embarquées ont fini de me convaincre. Si vous voulez sauter le pas préparez de 19060 à 43980€ sans options.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_text_separator title= »La config du Billet »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Une Golf R de 310 ch avec la DSG 7 à 45590€, jaune Curcuma (800€), jantes 19″ Pretoria Black (1140€), Drive Assist Premium avec Light Assist (950€), coques rétroviseurs noires (60€), sellerie cuir Nappa Carbon avec sièges sports chauffants (3340€), système info-divertissement discover pro 9,2″ (1500€) configurez la votre.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_text_separator title= »LES PHOTOS »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_media_grid grid_id= »vc_gid:1489935424568-b6435c45-cb7f-8″ include= »19144,19143,19142,19141,19140,19139,19138,19137,19136,19135″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_text_separator title= »LA VIDEO »][/vc_column][/vc_row]

1