ESSAI Hyundai I30

Depuis 10 ans, la Hyundai I30 essaye de se faire une place sur le segment C et compte bien y arriver avec cette 3e génération séduisante et technologique.

Cette nouvelle I30 mesure 4,34 m de long pour 1,79 m de large et un empattement de 2,65 m. Son coffre de 395 l (jusqu’à 1301 l) permet d’emporter pas mal de choses et est dotée d’une tablette réglable sur deux niveaux pour encore plus de praticité. J’ai pu essayer le 4 cylindres essence de 140 cv avec ses 242 Nm qui propulsent les 1279 kg de 0 à 100 en 8,9s, accouplé à une boîte mécanique 6 rapports (aussi dispo BVA double embrayage 7 rapports).

Une motorisation agréable à conduire, avec une boîte mécanique bien guidée qui peut permettre une conduite dynamique. Niveau confort les amortisseurs filtrent bien les aspérités de la route mais la direction floue à « haute vitesse » gâche un peu le plaisir d’adopter un rythme soutenu sur routes sinueuses, dommage car les sièges confortables et enveloppants invitent à un peu de sportivité, surtout avec ce 4 cylindres essence. Niveau consommation le mixte annoncé de 5,4 l est un brin optimiste avec une moyenne de 6,9 l (à l’ordinateur de bord) sur l’ensemble de l’essai avec tout types de routes.

L’extérieur est plutôt réussit et se veut beaucoup plus avenant comparé aux deux  générations précédentes quasi passées inaperçus dans le paysage automobile français. Ce design attirant inauguré par le Tucson dès 2015 se retrouve avec réussite sur l’I30. On peut y voir une certaine inspiration de modèles concurrents existants si on a bien l’œil mais c’est bien une Hyundai à 100% avec sa calandre en cascade et ses arêtes vives qui parcourent la carrosserie.

Cette 3e génération fait la part belle à la technologie en incorporant des aides à la conduite de dernière génération comme le freinage d’urgence automatique (de 9 à 75km/h) ou aide au freinage (de 75 à 175 km/h),  le safety pack (option 450€ seulement sur Creative) incluant le maintien dans la file (entre 60 et 180 km/h), l’alerte des angles morts (alerte aussi lors d’une marche arrière si un véhicule approche), la lecture des panneaux de signalisation. Sans oublier la détection de fatigue et les feux de routes intelligents (évite d’éblouir les autres usagers tout en ayant un éclairage efficace), chose appréciable : beaucoup de ces technologies sont de série et les rares options permettent d’avoir un véhicule bien doté à moindre coût.

L’info-divertissement embarqué (présent également sur Ioniq) avec un écran de 8″ (capacitif) inclus la compatibilité Apple carplay et Android auto, la caméra de recul et la navigation d’office (TOMTOM live offert pendant 7 ans) avec mise à jour gratuite de la cartographie pendant 10 ans. Le tout reste intuitif et rapide dans son utilisation, on ne se perd pas dans une arborescence de menus et sous menus compliqués.

Cette I30 n’est pas parfaite mais les prestations proposées sont plutôt convaincantes, avec son prix contenu (22550 à 31350€) et la richesse de ses équipements de série (peu d’options) en font une belle alternative sur ce segment C ultra concurrentiel. Il est juste dommage que le safety pack (option utile à 450€) ne soit proposé que sur la finition Creative et pas sur les autres mais aux vues du rapport qualité/prix, elle reste un choix judicieux vu la pléthore d’équipements en série sur ce niveau de finition. Autre atout pour Hyundai, c’est sa garantie de 5 ans kilométrage illimité qui peut faire pencher la balance lors du choix final et ainsi aider la marque à s’imposer face à ses terribles adversaires qui ne laissent que des miettes sur le marché. Les coréens contre attaquent à grand renfort de design et de technologies novatrices, de plus des itérations de l’I30 verront le jour prochainement avec le break (présenté à Genève) ainsi qu’une version survitaminée baptisé N et enfin le coupé 4 portes fastback. Tout cela échelonné sur 2017/2018, on aura l’occasion d’en reparler très prochainement.

LA CONFIG DU BILLET

Cela serait une Hyundai I30 finition Creative avec le 1.4L T-GDI 140 ch (27950€), couleur Red Passion celui de notre modèle d’essai (600€), le safety pack (450€), le toit ouvrant panoramique (990€). Configurez la votre ici

LES PHOTOS

0