[vc_row][vc_column][vc_column_text] ESSAI Volkswagen coccinelle restylee

C’est sur les routes de Camargue que j’ai pu prendre le volant de la coccinelle restylée dans ses finitions Denim et Dune.

La coccinelle 3e génération, sortie en 2011, se refait une beauté avec son restylage léger (pare choc avant et feux LED arrière), qui ne bouleverse pas fondamentalement le modèle mais cherche à le rendre un peu plus sportif. J’ai pu découvrir deux motorisations, le 1,4l TSI de 150 ch (finition Denim en rouge tornado) à partir de 26320€ et le 2,0l TDI de 150 ch également  (finition Dune en blanc pur) à partir de 36490€.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_media_grid grid_id= »vc_gid:1485253776758-5bf70e30-9062-6″ include= »18613,18608,18607″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

La version Denim fait partie des nouveautés qui accompagnent le restylage. Son look vintage très réussi avec son intérieur en tissu façon « jeans » qui rappellera des souvenirs aux plus anciens. Ses jantes 17″ (graphite circle) chaussée en 215/55, la planche de bord couleur « blue brushed » et les stickers latéraux au nom de la finition. Le modèle est aussi équipé de la caméra de recul et du système d’info-divertissement (écran 6,5″ tactile) avec navigation. J’ai pu aussi profiter de la sono Fender avec ses 8 HP et 400W (en option à 775€) que j’ai  trouvée convaincante. Le 1,4l TSI (boite manuelle) de 150 ch et 250 Nm propulse les 1271 kg de 0 à 100 en 8,7s. Ce n’est pas un moteur sportif mais il reste agréable à l’usage avec des relances suffisantes.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_media_grid grid_id= »vc_gid:1485253776763-d9190886-fa0d-9″ include= »18600,18604,18603″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Sur le modèle 2,0l TDI (boîte manuelle) de 150 ch et 340 Nm, la voiture m’a paru plus poussive, c’est sans doute dû au poids en hausse (1405 kg). Les performances s’en ressentent avec un 0 à 100 en 9,2s. La finition Dune est chaussée en 235/45 R18, ce qui la rend beaucoup plus ferme et limite inconfortable sur chaussées dégradées. Dommage.

Sinon mon grand gabarit s’installe facilement dans l’habitacle et les réglages se trouvent rapidement. En revanche les places arrières deviennent vite étriquées au fur et à mesure que l’on recule les sièges avants. Le coffre de 310L allant jusqu’à 905L paraît petit mais on peut caser facilement deux valises cabines et en rajouter un peu.

Pour conclure cette coccinelle restylée est vraiment sympa avec sa bouille « néo-rétro »attachante. Pour ma part je lui préfère la motorisation TSI 150 ch, plus souple et agréable au quotidien que le TDI. Il existe aussi un TSI de 220 ch, uniquement sur la finition Dune, qui se veut encore un cran au dessus niveau plaisir de conduite.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_text_separator title= »LA CONFIG DU BILLET »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

On partirait sur une Coccinelle cabriolet finition dune avec la motorisation 2.0L tsi de 220ch en boîte automatique DSG 6 (38530€), la couleur extérieur Sandstorm (650€), les jantes Canyon coloris Sandstorm (gratuit), le système audio Fender (775€), sièges avants chauffants (330€).Configurez la votre ici[/vc_column_text][vc_text_separator title= »LES PHOTOS »][vc_media_grid grid_id= »vc_gid:1485253871809-4e830a71-8d4b-9″ include= »18614,18613,18612,18611,18610,18609,18608,18601,18602,18603,18604,18605,18606,18607,18600,18599,18598,18597,18596,18595,18594,18587,18588,18589,18590,18591,18592,18593″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_separator][vc_text_separator title= »LA VIDEO »][/vc_column][/vc_row]

1