[vc_row][vc_column][vc_column_text] ESSAI VOLVO V60 Polestar

Elle est bleue, elle va vite et à la seule différence de l’étoile qui lui a donné son nom, elle fait du bruit au passage. Son nom : Volvo V60 Polestar. Volvo nous propose à nouveau sport ? Vérification avec ce nouveau Daily Driver.

Le tour du proprio

Polestar, si vous ne connaissez pas, est une enseigne qui prépare des Volvo pour la course et pour la route depuis des décennies. En tant qu’écurie, Polestar a d’ailleurs un sacré palmarès en championnat de voiture de tourisme. Les plus nostalgiques d’entre nous se souviendront émus du break 850 engagé à l’époque en BTCC. Depuis quelques années, Polestar s’attaque aux C30 et V60 pour proposer une offre sportive aux amateurs de la marque suédoise. Malheureusement, nous n’y avons jamais eu droit … Jusqu’à maintenant !

Volvo-V60-Polestar

Polestar fait enfin son entrée chez nous !!

Désormais propriété 100% de Volvo, Polestar devient officiellement la division sportive de la marque et se voit désormais disponible en France ! Première de cordée : la S/V60. Vieillissant certes mais toujours attractif extérieurement, le V60 s’en vient en survêtement et pas qu’un peu ! Lames proéminentes à l’avant, jupes latérales, béquet de toit à l’arrière associé à un diffuseur encadrant deux sorties d’échappement, tout respire le sport. Pour terminer le tableau, les grosses roulettes spécifiques de 20″ dissimulent un monstrueux système de freinage avec des disques de 371mm à l’avant, pincés par des étrier 6 pistons.

Volvo-V60-Polestar

Ce petit côté break de chasse …

A l’intérieur, on prend les même et on recommence. En dehors de la sellerie spécifique nubuck/cuir surpiquée bleue et des plaquages en (très beau) faux carbone, c’est une V60. C’est à dire que c’est un intérieur qui vieillit beaucoup, niveau design comme techno. Cependant, la finition est toujours au top. Le GPS est carrément hors d’âge mais on peut profiter du régulateur adaptatif, du maintient dans la file et du compteur digital. Les sièges sont aussi beaux de confortables et on est superbement installé dans cet habitacle assez spacieux pour 4, voire 5.

Volvo-V60-Polestar

L’habitacle date … mais la finition et les sièges sont au top !

Sur la route

Au démarrage, la sonorité du 4 cylindres interpelle. Et oui, exit le 6 cylindres de 350ch et bonjour le 4 pattes des récentes versions T6. Ses atouts ? Un turbo ET un compresseur. Ce dernier, actionné par le moteur n’a aucun temps de réponse et permet de compenser le « lag » du turbo. Polestar n’y est pas allé de main morte : nouveaux internes, nouveau turbo et échangeur ad hoc. Résultat : 367ch et 470Nm de couple, pas mal pour un break de papa. Sonore au démarrage, le 4 cylindres 2 litres n’est pas trop bruyant. Basculez en mode sport et le break polyvalent se mue en tueuse de sportive !

Volvo-V60-Polestar

Dr Jekyll et Mr Hyde

En sport, la sonorité me fait clairement penser à une A45 AMG … en plus fort ! Le 0 à 100 km/h est plié en 4,8s et les 250 km/h sont atteints. Le V60 Polestar embarque également quelques jouets. Premièrement, le launch control est disponible et vous pouvez disposer d’un mode Sport + avec une manipulation digne d’un « cheat code ». Basculez le levier en Sport puis poussez-le tout en mettant deux pichenettes sur la palette de gauche et hop ! Sport + !

Volvo-V60-Polestar

En Sport et Sport + l’échappement sonne (très) fort

La pédale de droite et la boîte se font plus réactives et le break familial se montre plus volontaire que jamais. Et pour passer tout ça au sol, la transmission intégrale se charge de transmettre 60% du couple à l’arrière en Sport +. L’allonge est bonne et la sonorité vous pousse à monter dans les tours. La boîte Geartronic 8 est assez bonne à la montée mais un peu feignante au rétrogradage. Niveau liaisons au sol, Polestar n’a pas lésiné : des combinés Öhlins réglables aux 4 coins comme sur une Mégane RS Trophy ou une Lambo Aventador et une barre anti-rapprochement en carbone à l’avant.  Résultat, cette préparation de qualité associé à des réglages au poil vous offrent un châssis comme rarement je n’en ai vu sur une berline…

Volvo-V60-Polestar

Un châssis aux petits oignons … merci Ölhins

Roulis parfaitement jugulé et zéro tangage malgré les 1750 kg du V60 et dans tout ça, un confort certes ferme pour une Volvo mais tout à fait acceptable au quotidien ! Du grand art. Du coup ça passe fort partout et vous êtes en confiance. Malgré le  manque de remontés de la direction, vous savez où vous mettez vos roues et le V60 enroule sagement quelque soit l’allure. Pour le coup, le fun vient de votre étonnement en regardant les vitesses de passage. Et pour stopper tout ça, brembo est là avec des gigantesque disques rainurés de 371mm à l’avant (montés sur bol alu et pincés par des étriers 6 pistons). Ça freine fort et ça tient très bien le chaud. Jamais je n’aurais cru prendre autant de plaisir a faire du sport avec une Volvo.

Volvo-V60-Polestar

Une vraie sportive chez Volvo ? Désormais oui …

Bilan

Pratique (5 vraies places et jusqu’à 1240L de coffre), agile, sportive mais intérieurement et technologiquement vieillissante, cette Volvo V60 Polestar représente une belle promesse pour l’avenir et l’espoir de voir arriver des modèles de plus en plus enthousiasmants chez le constructeur suédois. Maintenant, avec un prix d’appel à 66.800€ elle n’est pas donnée notamment quand on prend sa conception datée en compte. Quoi qu’il en soit, une Volvo sportive avec un bon moteur, un châssis bluffant et un confort au long cours préservé, je n’ai pas boudé mon plaisir 😉

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_text_separator title= »FICHE TECHNIQUE »][vc_column_text]Dimensions (Longueur/Largeur/hauteur) : 4,64 m / 1,87 m / 1,48 m

Moteurs : 4 cylindres en ligne turbo essence, 1 969 cm3

Puissance maxi : 367 ch à 6 000 tr/min

Couple Maxi : 470 Nm à 3 100 tr/min

Transmission : Intégrale, boîte auto 8 rapports

Poids à vide (Constructeur) : 1 750 kg

Rapport poids/puissance : 4,76 kg/ch

Vitesse maxi : 250 km/h

0 à 100 km/h : 4,8s

Conso mixte : Annoncé 8,1 litres/100 km (9,4l sur sur 1500 km)

CO2 (g/Km) : 186

Roues AV : 245/35/20

Roues AR : 245/35/20

Freins AV : Disques ventilés 371mm Etriers 6 pistons

Freins AR :  Disques ventilés 302mm Etriers 4 pistons

Coffre :  de 430 à 1241 L

Tarif : A partir de 66.800€ (Model essayé 68.590€)[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_text_separator title= »LA CONFIG’ DU BILLET AUTO »][vc_column_text]La V60 Polestar du Billet Auto serait Bleue Eclatant métallisée (+ 950€ mais comme la couleur n’est pas visualisable sur le configurateur on vous a mis notre deuxième préférée, le noir Onyx Métallisé au même prix) avec le toit ouvrant électrique (1.020€) et les vitres sustentées (420€). Du coup, la config’ sort à 69.190€, pas donnée …[/vc_column_text][vc_masonry_media_grid grid_id= »vc_gid:1495805166739-9afd254e-62a8-8″ include= »20341,20342,20343″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_text_separator title= »VIDEOS »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_text_separator title= »PHOTOS »][vc_masonry_media_grid grid_id= »vc_gid:1495805195889-56c29df6-db69-6″ include= »20340,20339,20338,20335,20337,20327,20334,20315,20312,20314,20310,20311,20313,20318,20319,20317,20308,20309,20305,20306,20307,20304,20303,20302,20300,20301,20299,20316,20320,20321,20322,20323,20324,20325,20326,20328,20329,20330,20331,20336,20333,20332″][/vc_column][/vc_row]

1
La note de la V60 Polestar
Qualité de la préparationChâssis de mutantConfort préservé
Agencement et techno datésBoîte un peu feignanteManque un V6 ...
4.0Une belle promesse
Style
Habitacle
Moteur
Comportement
Avis des lecteurs 5 Avis