Une appellation mythique revient chez Ferrari avec cette 812 GTS.

Les plus jeunes d’entre vous ne s’en rappellent sûrement pas mais la dernière Ferrari Spider à moteur V12 avant de série à porter l’appellation GTS (Gran Turismo Scoperta) date de 1969 avec la 365 GTS/4 – plus connue de nos jours comme la Daytona Spider.

Un modèle de série

C’est donc bien un modèle de série que Ferrari a annoncé. N’y voyez donc pas une énième série spéciale ou limitée (comme les F60 America, 550 Barchetta Pininfarina ou autres 599 SA Aperta). Cette 812 GTS s’inscrit dans la gamme Ferrari comme la 812 où la Tributo dont la Spider a été annoncée le même jour que cette sublime GTS.

Un spider d’inspiration Targa

La ligne de cette Ferrari 812 GTS reprend les codes d’une Targa notamment grâce aux appendices qui s’étirent depuis l’arrière des sièges jusqu’à l’aileron, lui donnant ainsi un petit look « Fastback ». Mais c’est aussi un cabriolet avec son hard-top électriquement rétractable. Le mécanisme peut être actionné jusqu’à 45km/h afin d’ouvrir ou fermer le toit en 14s. La perte du toit entraine forcement quelques modifications afin que les passagers ne soient pas dérangés par d’éventuelles turbulences. Pour cela, les designers et ingénieurs ont placé des volets en forme de L sur les arêtes supérieures du pare-brise ainsi que d’autres petites modifications.

Profiter de la sonorité

Grâce à cette déclinaison GTS, les amoureux de belles sonorités seront comblés. Ils pourront profiter, cheveux au vent, des mélodies d’un moteur en voie d’extinction. Cette Ferrari 812 GTS reprend donc l’incroyable moteur F140, le V12 atmo de 6,5l de la Superfast avec ses 800ch et 718Nm. Ferrari ne cède toujours pas à la mode pour son mythique V12 de série. Ni turbos, ni hybridation, juste le classicisme d’un moteur atmosphérique avec la sonorité qui va bien. Pour les connaisseurs, le moteur Ferrari F140 a été inauguré avec la célèbre Enzo avant d’embarquer dans les 599 GTB/GTO, les FF et F12 et autres GTC4. Seule petite infidélité à l’atmo, une légère hybridation de la LaFerrari.

Qui dit modèle de série dit forcement tarifs « classiques » pour la firme de Maranello. Afin d’acquérir une de ses magnifique 812 GTS, il faudra débourser pas moins de 400 000€. Ferrari livrera ses premiers exemplaires à partir du début 2020. Elle aura quand même fort à faire côté concurrence, puisque dans le segment des cabriolets luxueux et sportifs, on compte la présence de l’Aston Martin DBS Superleggera Volante.

On vous laissera seul juge de la meilleure ou la plus belle.

0