ESSAI Ford Fiesta ST200

La Ford Fiesta ST m’avait totalement enthousiasmé l’an dernier. Elle manquait cependant un poil de patate pour être parfaitement parfaite à tel point que je rêvais d’une RS. Alors quand Ford a annoncé la ST200, j’ai sauté dessus.

Le tour du proprio

La Fiesta nouvelle génération vient tout juste d’être dévoilée et semble prometteuse. En attendant de mettre la main dessus et une future version ST très attendue, permettez moi de faire un retour sur l’actuelle version qui m’a offert des souvenirs inoubliables. Lors de mon essai de la Fiesta ST l’an dernier, je suis tombé amoureux de cette petite bombinette au châssis dantesque et au moteur plein partout. Son comportement de vrai GTI m’avait laissé une emprunte indélébile sur les routes des marrais salants. Le seul reproche que j’aurais pu lui faire est son châssis pourrait encaisser beaucoup plus de chevaux. Et voilà que Ford présente la ST 200 qui comble cette lacune avec 18ch supplémentaires, sans compter l’overboost … La Ford Fiesta ST200 n’est pas une RS mais offre bel et bien plus de patate. Grâce de de nouveaux réglages, le 1.6l EcoBoost passe de 182 à 200ch et l’overboost peut faire grimper le chiffre à 215ch. Mais il n’y a pas que ça ! Le châssis démoniaque de la Hot Hatch a également été revu.

ford-fiesta-st-200-26

Pas de gros changements dehors hormis la teinte spécifique et les jantes

Extérieurement, pas de changements majeurs. Un teinte unique exclusive fait son apparition, le « Storm Grey », les jantes 17″ adoptent un traitement spécifique et un badge ST200 est apposé à l’arrière. On retrouve toujours cette silhouette tendue et assez agressive avec ses boucliers enveloppants et son profil ramassé vers l’avant.

ford-fiesta-st-200-20

Vieillissante mais toujours agréable à l’oeil de 3/4 arrière cette Fiesta

A l’intérieur, pas de gros changements non plus. Une plaque ST200 fait son apparition sur le bas de la console centrale et point barre. On retrouve cet intérieur vieillissant, voire daté et sans grande folie. Quelques plastics bas décevants mais une finition convenable, un système SYNC de première génération limite obsolète mais l’intérêt n’est pas là. Non, je me concentrerais aujourd’hui sur ce qu’il y a de plus important ici : les deux semi-baquets RECARO ultra-enveloppants et le volant au top qui tombe bien sous la main. La position de conduite est au poil et on se sent bien pour dompter la bestiole, qui n’en est pas la moitié d’une …

ford-fiesta-st-200-10

L’intérieur trahis sa conception datée mais la position de conduite est prafaite

Sur la route

Au démarrage, le 1.6l EcoBoost ne fait pas de cinéma. La sonorité est feutrée, voire étouffée et rien ne laisse présager du tempérament de ce bouilleur. Grâce à quelques ajustements, celui-ci passe à 200ch et 215 avec l’overboost quand le couple de 290Nm voit sa courbe pointer à 320Nm en pleine charge. Le châssis ultra-rigide de la ST « Classique » a été revu et offre étonnamment un tarage plus souple des suspensions compensé par des barres anti-roulis majorés.

ford-fiesta-st-200-27

Plus de pêche et un châssis finement revu : ça marche !!

En ville, c’est un tout petit peu plus confortable, en gros, ça passe du bout de bois à l’acceptable. L’EcoBoost plein comme un oeuf dès les bas régimes, un poids contenu (1160 kg) et une direction précise l’aident à se faufiler partout sans soucis. Sur les grands axes la boite très légèrement raccourcie et les bruits de roulement ne l’aideront pas mais ce n’est pas son domaine. Les performances sont pourtant très bonnes. Le 0 à 100 est abattu en 6,7s et la petite pointe à 230 chrono.

ford-fiesta-st-200-3

Pas donnée mais futur collector …

Son domaine c’est le réseau secondaire et là, croyez moi que vous oublierez tous les défauts précédemment énoncés. Dès que ça tourne, c’est le bonheur. Le 1.6l offre une allonge incroyable jusqu’au rupteur (6500 tr/min) et la boîte aux débattements un poil longs est parfaitement étagée. Le train avant encaisse sans broncher et la ST 200 danse de virage en virage avec une aisance bluffante. Là où Ford a fait fort, c’est qu’elle est chouilla plus confortable (ou moins cassante, c’est selon) que la ST sans aucunement détériorer le comportement sportif, au contraire …

ford-fiesta-st-200-17

Son terrain de prédilections ? Les petites départementales

Au volant c’est le pied. La direction remonte tout, c’est un vrai scalpel et, bien bas dans la caisse, enlacé par les RECARO, on sent tout ce que fait le châssis. L’auto est communicative et met en confiance. Ses limites sont super loin, même dans la grasse et glissante Vallée de Chevreuse. Le rythme est facilement -très- rapide et le plaisir va crescendo.

ford-fiesta-st-200-7

Çe badge n’est pas là pour rigoler …

On prend un plaisir fou à la jeter en courbe, en virage, en épingle et entre les virolos, les 215ch harcèlent les pneus. Je retrouve le comportement affuté de la ST et le sentiment de vrai GTI, simple et efficace, qui va avec. La petite ne rechigne pas à lever la patte et à prendre des positions qu’une auto de WRC ne renierait pas. Du fun, pur, simple, sans fioritures.

« Woouuuuuahhhwouahwouah !!! Que c’est bon … »

[Votre serviteur après un enchainement tortueux à pleine balle]

ford-fiesta-st-200-25

La recette est simple comme plaisir

Bilan

Il est là le secret de la Fiesta ST 200. Prendre une recette aussi classique qu’intemporelle et lui apporter quelques a-juste-ments. Un moteur plein en bas et élastique à souhait, un châssis finement réglé et une position de conduite au diapason pour offrir un plaisir pur, simple, sans édulcorants. Une vraie Hot Hatch qui gagne haut la bielle sa place au panthéon des GTI. A partir de 27.300€, le côté abordable, gros plus de la ST Classique, disparait avec cette ST 200 mais j’avoue ne pas avoir boudé mon plaisir avec ce futur collector.

FICHE TECHNIQUE

Dimensions (Longueur/Largeur/hauteur) : 3,97 m /1.71 m / 1.49 m

Moteurs : 4 cylindres en ligne turbo essence 1 596 cm3

Puissance maxi : 200 ch à 6 000 tr/min (215 avec l’overboost)

Couple Maxi : 291 Nm à 2 500 tr/min (320Nm avec l’overboost)

Transmission : Traction, boîte méca ou auto 6 rapports

Poids à vide (Constructeur) : 1 163 kg

Rapport poids/puissance : 5,82 kg/ch

Vitesse maxi : 230 km/h

0 à 100 km/h : 6,7s

Conso mixte : Annoncé 6,1 litres/100 km (largement plus de 8l mais j’ai attaqué)

CO2 (g/Km) : 140

Roues AV : 205/40/17

Roues AR : 205/40/17

Freins AV : Disques ventilés (278mm) étriers flottants

Freins AR :  Disques pleins (253mm) étriers flottants

Coffre : De 290 à 974 L

Tarif : A partir de 27.300 € (modèle essayé : 29.140€)

LA CONFIG' DU BILLET AUTO

Configurer une ST 200 c’est simple. La seule couleur dispo est le Storm Grey et l’intérieur sera noir surpiqué rouge. En revanche les 27.300€ de base ne vous achète pas tout malheureusement. Nous on choisirait le système audio et navigation à 490€, le régulateur de vitesse à 150€ l’aide au stationnement à 250€ et l’allumage auto phares/essui-glaces à 200€ pour un total de 28.390€. Notre modèle d’essai lui, était en plus équipé du pare-brise chauffant à 190€ de l’accès/démarrage Keyfree à 410€ et des vitres arrière sur-teintés à 150€ pour une douloureuse à 29.140€ … Ça pique :/

VIDEO

PHOTOS

1
La note de la ST 200
Moteur pleinComportement exemplaireUltra fun !
Habitacle datéEquipements obsolètesTarif
3.5La chouchoute <3
Style
Habitacle
Moteur
Comportement
Avis des lecteurs 0 Avis