ESSAI GOLF GTI GTE et R 2017

Le week-end dernier, j’étais à Majorque pour essayer les 3 versions les plus intéressantes que propose cette Golf restylée. La bombinette GTI, l’innovante GTE et la sportive R.

Le tour du proprio

Les versions sportives de la  Golf sont toutes là et tout comme la gamme « classique » évoluent en douceur. Nouveaux feux Full LEDs retravaillés, nouveaux boucliers et quelques rapides évolutions d’accastillage comme les jantes. C’est un peu le jeu des (Mk)7 erreurs mais en y regardant bien, c’est dans l’ère du temps.

Golf GTI 2017

Les changements sont mineurs mais lui apportent un peu de caractère

A l’intérieur, c’est peu ou proue la même chose hormis l’Active Info Display qui fait son apparition couplé à un tout nouveau système d’info-divertissement avec sa nouvelle dalle de 9,2″ tactile et a commande gestuelle. Ça fonctionne très bien et le tactile, bien que ce ne soit pas ce qu’il y a de plus pratique, se montre plus réactif qu’auparavant. La commande gestuelle ? C’est fun et plutôt bien fait mais on s’en lasse vite.

Golf GTI 2017 Intérieur

L’Activ Info Display et la nouvelle dalle brillantes offrent une belle qualité perçue

La finition est toujours aux standards de la marque mais c’est toujours un poil austère. Heureusement les GTI et GTE proposent leurs selleries Ecossaises distinctives (rouge pour la GTI bleue pour la GTE) qui égayent un peu l’ensemble. La position de conduite est tout simplement parfaite quelque soit le modèle et on peut s’ajuster au millimètre.

Golf GTI 2017

Les feux avant et arrière passent au Full LED

La GTI

On commence par la GTI. En ville, c’est du bonheur. Un bon rayon de braquage, une direction légère et bien démultipliée et surtout, un bloc 2l TSI plein dès les bas fonds du compte-tours. La GTI ne sera disponible en France qu’en version Performance, c’est à dire avec 245ch et 370Nm de couple.

golf-gti-2017

En ville, la Golf restylée est toujours aussi à l’aise

Sur voie rapide, impossible de différentier la GTI d’une Golf plus classique, le DCC (suspension active) en mode confort et tout se passe au mieux. Seuls les bruits de roulements vous rappellent la monte en 19″. L’ACC (régulateur adaptatif) enclenché et on pourrait partir pour des centaines et des centaines de kilomètres comme ça …

golf-gti-2017

3 ou 5 portes, c’est bien une Golf, GTI et GTE ne sont pas disponibles en break

… mais ça ne serait pas rigolo. En effet, la GTI performance hérite du différentiel auto-bloquant électronique de sa soeur Clubsport et d’un échappement légèrement retravaillé pour plus de « vie ». Quand la route tournoie, on prend plaisir à exploiter le coffre du TSI et l’allonge que sa large plage d’utilisation propose. Notre exemplaire en boîte mécanique se sera montré engageant avec des verrouillages précis et des débattements convenables. La bonne surprise, c’est le coté « moins inerte » et « plus vivant » de l’ensemble. L’auto-bloquant intervient avec douceur et rapidité et offre une sacrée traction en sortie. Encore plus polyvalente, pour notre plus grand plaisir.

golf-gti-2017

Agile et performante, la GTI allie rigueur et pointe de fun

La GTE

Le lendemain, c’est le moment de re-traverser l’île pour se rendre au Circuit. L’occasion pour moi de prendre en main la GTE, que je n’avais jamais essayé. Ici, le 1.4l TSI de 150ch est accouplé à un moteur électrique pour une puissance cumulée de 204ch et une belle valeur de couple de 350Nm. Le couple immédiat de l’électrique associé à l’élasticité et au volontarisme du petit bloc TSI font de cette GTE une voiture performante. Le 0 à 100 km/h est plié en 7,6s et le relances sont convaincantes. Le confort lui est plutôt bon et la GTE se révèle moins rigide que la GTI.

Golf GTE 2017

La GTE c’est le compromis, la bonne alternative au diesel

Avec la possibilité d’être rechargée (plug-in hybride) et de faire une bonne trentaine de kilomètres en électrique seul, c’est aussi une auto pratique. On peut rouler toute la semaine en électrique et utiliser l’essence pour le week-end. Nous, en roulant fort, on a « scoré » un joli 4,5l aux 100 en roulant assez fort. La bonne surprise du week-end pour moi cette GTE grâce à son compromis sportivité/agrément poussé.

golf-gte-2017

Hybride ? Carrément. Mollassonne ? Pas du tout !

La R(rrrrr)

Arrivés au circuit, c’est le moment de monter dans la Golf R. Avec ce restylage, elle en profite pour embarquer un Pack Performance (option) qui lui offre les freins de la magnifique GTI Clubsport, des pneus Michelin Pilot Sport Cup 2 ainsi qu’un ravissant échappement Akrapovic.

Golf R 2017 Pack Performance

Le Pack Performance apporte un peu de substance à la Golf R

Pour tout vous dire, elle m’avait déjà laissé une bonne impression lors de notre Road Trip Monégasque pour Top Marque l’an dernier mais là, cette Golf R, elle m’a bluffé. Le Pack Performance fait mieux sur tous les points sans pour autant la rendre plus pointue ou rogner du confort. Sur circuit, que ce soit en boîte mécanique ou en DSG, le mot d’ordre est efficacité. Le 2 litres TSI passe à 310ch pour 400Nm de couple et se montre plein comme un oeuf de 2.000 à 5500 tr/min. La poussée est franche et le 0 à 100 est abattu en 4,6s (5 portes DSG), pas mal !

golf-r-2017-pack-performance

10ch et 20Nm en plus mais pas que …

Le freinage est mordant et plutôt résistant à la chaleur. Les clermontois, toujours aussi efficaces, ventousent l’auto au pavé et si on prend soin de bien charger le train avant, annihilent le principal défaut de cette Golf R : le sous-virage. Il en résulte une efficacité dantesque et une facilité impressionnante. L’échappement Akrapovic lui, sonne beaucoup plus fort en pleine charge pour un gain perceptible de personnalité mais peut se montrer discret en mode éco ou confort. Beaucoup moins fun qu’une GTI, la R pourrait pourtant lui tourner autour sur circuit (bien menée). Dommage pour le fun.

golf-r-2017-pack-performance

L’efficacité fait (encore) un pas en avant avec ce Pack Performance

Bilan

De belles réussites et une actualisation douce mais bienvenue. On évolue sans démoder (ni trop faire décoter) la Golf 7. La GTI Performance et ses 245ch sont plus désirables que jamais, la GTE se pose en réelle alternative au diesel quand la R fait un pas supplémentaire dans l’efficacité grâce à ce Pack Performance qui la rend encore plus rigoureuse. Si c’était moi ? Une GTI Performance boîte méca (à partir de 38.000€ quand même) ou une R Pack Performance break (Plus de 50.000€ bien optionnée). Pas donné tout ça (même la GTE dépasse les 40.000€) mais c’est le prix à payer pour une des meilleures compactes du marché, quelque soit la version.

FICHES TECHNIQUES

Golf GTI

Dimensions (Longueur/Largeur/hauteur) : 4,27 m /1.79 m / 1.48 m

Moteurs : 4 cylindres en ligne essence 1 984 cm3

Puissance maxi : 245 ch à 4 700 tr/min

Couple Maxi : 370 Nm à 1 600 tr/min

Transmission : Traction, boîte double-embrayage 7 ou mécanique 6

Poids à vide (Constructeur) : 1 340 kg

Rapport poids/puissance : 5,47 kg/ch

Vitesse maxi : 250 km/h

0 à 100 km/h : 6,2s

Conso mixte : Annoncé 6,3 litres/100 km (11 litres lors de notre essai dynamique)

CO2 (g/Km) : 144

Roues AV :  225/40/18

Roues AR :  225/40/18

Coffre : de 380 à 1270 L

Tarif : à partir de 38.000 €

Golf GTE

Dimensions (Longueur/Largeur/hauteur) : 4,27 m /1.79 m / 1.48 m

Moteurs : 4 cylindres en ligne essence 1 395 cm3 + bloc électrique

Puissance maxi : 204 ch à 5 000 tr/min

Couple Maxi : 350 Nm à 1 500 tr/min

Transmission : Traction, boîte double-embrayage 7 ou mécanique 6

Poids à vide (Constructeur) : 1 530 kg

Rapport poids/puissance : 7,50 kg/ch

Vitesse maxi : 222 km/h

0 à 100 km/h : 7,6s

Conso mixte : Annoncé 1,6 litres/100 km (4,5 litres lors de notre essai dynamique)

CO2 (g/Km) : 35

Roues AV :  205/55/16

Roues AR :  205/55/16

Coffre : de 272 à 1162 L

Tarif : à partir de 40.500 €

Golf R

Dimensions (Longueur/Largeur/hauteur) : 4,27 m /1.79 m / 1.48 m

Moteurs : 4 cylindres en ligne essence 1 984 cm3

Puissance maxi : 310 ch à 5 500 tr/min

Couple Maxi : 400 Nm à 1 800 tr/min

Transmission : Integrale, boîte double-embrayage 7 ou mécanique 6

Poids à vide (Constructeur) : 1 580 kg

Rapport poids/puissance : 5,09 kg/ch

Vitesse maxi : 250 km/h (267 avec Pack Perf)

0 à 100 km/h : 4,6s

Conso mixte : Annoncé 7,2 litres/100 km

CO2 (g/Km) : 164

Roues AV :  225/40/18 (Modèle essayé 235/35/19)

Roues AR :  225/40/18 (Modèle essayé 235/35/19)

Coffre : de 380 à 1270 L

Tarif : à partir de 43.980 € (Modèle essayé plus de 50.000€)

LA CONFIG' DU BILLET AUTO

Ma configuration de Golf R Break frôlant les 60.000€ et la GTI Performance n’étant pas au catalogue pour l’instant, je me suis rabattu sur le « choix de la raison ». La GTE du Billet Auto serait donc Bleue Atlantique Metallisée (650€) avec les jantes 18″ « Sevilla » (700€). A l’intérieur, on garde la sellerie écossaise d’origine mais on charge niveau techno. ACC, DCC, Discover Pro et tout le tintouin. Résultat ? 47.310€ … Ça pique.

 

Configurez votre Golf ICI

VIDEO

0