Tout comme ses grandes soeurs, la BMW M2 se voit enfin offrir une version Competition. Pas mal de changements ont été apportés pour la rendre unique.

Les BMW M3 et M4 ont toutes les deux leur version Competition, la « petite » M2 ne devait pas être en reste. C’est donc chose faite aujourd’hui avec l’entrée dans la gamme Motorsport de la M2 Competition.

Ce n’est pas juste une dénomination pour étoffer un peu plus la gamme M. Non, de vrais changements interviennent, au premier rang desquels, le moteur. Fini donc le N55HP qui équipait les M2 jusqu’ici, les ingénieurs ///M ont préférés y mettre le bloc moteur S55 des M3/M4. Le six cylindres 3.0l M TwinPower Turbo développe ici 410ch et 550Nm (370ch et 465Nm pour le N55) permettant de passer de 0 à 100 en  4.2s avec une vitesse maxi de 250km/h (280 avec l’option Pack Expérience M).

Qui dit plus de puissance dit aussi travail sur le châssis. Une barre anti-rapprochement en PCRF permet de rigidifier la partie avant pour plus de précision dans le placement de la voiture en entrée de courbes. Mais il faut aussi pouvoir freiner tout ça. Pour cela, vous pourrez compter sur des disques de 400mm à l’avant et 380mm à l’arrière.

Le Drivelogic permettra, comme dans ses grandes soeurs, de régler le comportement dynamique du moteur et de la suspension mais également le DTC (Dynamique Traction Control).

Extérieurement, peu de changement si ce n’est une nouvelle jupe avant avec un nouveau système de refroidissement et la calandre BMW redessinée. Une nouvelle teinte exclusive à cette M2 Competition entre au catalogue sous de nom « Hockenheimsilber« . A l’intérieur, les sièges baquets M des M3/M4 sont en option et intégreront aussi un badge rétroéclairé « M2 ».

PHOTOS

0