[vc_row][vc_column][vc_column_text]

La gamme Audi performance accueille un nouveau pensionnaire. Après les RS6 et RS7 Sportback que nous avons essayées, voici venu le RS Q3 performance.

Le « petit » SUV de Audi vient, lui aussi, jouer dans la cour des grands. Avec un moteur revu et des équipements exclusifs, le RS Q3 passe à un autre niveau, celui de l’excellence. Le cinq cylindres 2.5l TFSI (déjà désigné « International Engine of the Year » dans sa catégorie) prend du galon. L’optimisation du système de refroidissement du radiateur principal et de la pompe d’alimentation lui offre plus de nervosité. Coté chiffres, c’est 367ch et 465Nm de couple, un 0 à 100 effectué en 4.4s et une vitesse maxi de 270km/h. Une consommation plutôt raisonnable au regard des performances avec 8.6l au 100km et un rejet de 203g de C02/km.

La boîte S tronic à sept rapports, a également droit à une petite motif’. Adaptée à la conduite plus sportive qu’offre ce nouveau RS Q3, le conducteur pourra choisir entre la transmission auto à double embrayage, pratique pour les long trajets autoroutiers, ou passer en manuelle via les palettes au volant dès qu’il attaquera le sinueux pour plus de sensations.

La transmission permanente quattro permettra de diriger électroniquement via l’ESC la puissance sur les essieux avant ou arrière selon l’adhérence, une fonction néanmoins désactivable pour plus de sportivité. Le réglage dynamique de la suspension sport abaisse le véhicule de 20mm par rapport à un Q3 classique. Le chassis sport RS, en option, offre un amortissement piloté selon le mode de conduite sélectionné par le conducteur. Les caractéristiques des suspensions s’ajusteront aux différents modes (confort, auto ou dynamique) à partir de l’Audi drive select.

Le coté plus sportif de ce RS Q3 performance ne se situe pas uniquement sous le capot, l’extérieur aussi change quelque peu. De nouveaux pare-chocs avec des entrées d’air plus larges prennent place à l’avant. Le RS Q3 performance sera aussi reconnaissable grâce à ses éléments caractéristiques et exclusifs en titanium mat ainsi qu’à la large inscription « quattro » sur la grille inférieure de la calandre. La peinture optionnelle bleue Ascari métallisé réservée à la gamme RS performance est du plus belle effet sur ce SUV. De série, les étriers de freins seront rouge et siglés RS mais, en option, ils pourront être choisis en noir.

L’habitacle, lui aussi, prend un coté plus sportif avec des compteurs aux cadrans gris dont les nombres sont blancs et les aiguilles rouges. Pour l’assise, Audi propose un pack design RS performance, en option, qui offre des sièges bi-ton noir et bleu. Des coutures contrastantes se retrouvent un peu partout à l’intérieur, sur le volant RS sport en cuir mais aussi sur le levier de vitesse, l’accoudoir central les tapis de sol. Pour une finition exclusive mais aussi sophistiquée, on peut découvrir des incrustations bleues dans le carbone du tableau de bord et de la garniture de porte.

Ce sera au Salon de Genève, en mars 2016, que Audi présentera pour la premiere fois son RS Q3 performance. Cependant le carnet de commande ouvre courant février en France. Les prix ne sont pas encore connus mais le RS Q3 de base coûte déjà 62 500€. Nul doute que pour acquérir ce RS Q3 performance, il faudra en remettre une louche. Les premières livraisons sont prevues au second trimestre 2016.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_text_separator title= »PHOTOS » title_align= »separator_align_center » color= »black »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][cq_vc_gallery images= »11870,11871,11872,11873,11874,11875,11876,11877″ onclick= »link_image » custom_links_target= »_self » itemwidth= »235″ offset= »4″ outeroffset= »0″ minwidth= »240″][/vc_column][/vc_row]

0