[vc_row][vc_column][vc_column_text] BMW xDrive Tour

Cette semaine, j’étais convié par BMW à Val d’Isère afin de prendre part à une expérience de conduite qui attisait ma curiosité depuis – très -longtemps. Le xDrive Tour. Le but ? Découvrir la technologie 4 roues motrices de la marque. Let’s go !

Pour le quotidien

Depuis Chambery, le transfert jusqu’à Val d’Isère se fera en voiture. L’occasion pour moi de retrouver la Série 7 avec une splendide 740Le et la nouvelle Série 5 avec une 530d. La route sera avalée dans la ouate (et le silence total pour la 740Le).

BMW-serie5-530d

Heureuses retrouvailles avec la nouvelle Série 5

Nous voici à Val d’Isère. Arrivés à la station, nous sommes accueillis au dôme BMW. Le dôme représente la pièce centrale du service de conciergerie mis en place par le constructeur. Planification d’essais, découvertes d’animations et de spectacles sur et autour de la station, tout est fait pour que vous vous sentiez bien. La conciergerie nous a d’ailleurs prévu des essais. C’est le moment de choisir nos montures pour l’après-midi. Parmi le panel de BMW équipées en xDrive disponibles (dont pas mal de « X »), mon choix se portera sur la 440i xDrive GranCoupé et la 335d xDrive Touring. Pourquoi pas de « X » ? Vous le saurez début mars.

BMW-440i-Msport

Le daily driver ultime ??

C’est parti pour un tour de la station et des magnifiques routes l’entourant au volant de la 440i GranCoupé. Les conditions sont un peu exceptionnelles pour la saison, il fait 12 degrés et les routes sont soit sèches, soit recouvertes de glace, soit les deux en même temps. Idéal pour se faire piéger. Et quand la mélodie de 6 cylindres en ligne bavarois et ses 340ch vous incitent à jouer de la pédale de droite, c’est en toute confiance que je m’exécute. Chaussée en Pirelli Sotto Zero (pneu hiver) la Série 4 est saine et plaisante. Sur le sec, aucun soucis et c’est presque trop facile et rapide. Là, notre moniteur nous fait dévier et emprunter une route étroite, partiellement à l’ombre, donc recouverte de glace vive par endroits.

BMW-X1-25d

La « voiture ouvreuse », le X1 25d … Y a pire !

Le voici qu’il me demande de m’arrêter, ici, les roues droites sur la patinoire et les roues gauche sur le sec. L’exercice est simple : « Tu mets pied dedans, à fond ». Toutes les aides sont branchées mais je m’exécute en me préparant à contre-braquer. Et là, après un 0 à 50 km/h quasiment immédiat sans la moindre perte de grip, je ne sais pas trop quoi dire. Et l’exercice est du même acabit avec la 335d Touring, encore plus bluffant quand on pense qu’il y a 650Nm à faire passer au sol. Ça demande un approfondissement … Mais ça, ce sera pour demain …

BMW-335d-Touring

630Nm de couple … sereinement … sur la glace … #335d

On pousse le vice

Le lendemain matin, direction le circuit de glace du Val d’Isère Ice Driving pour une session test en conditions extrêmes dans un environnement contrôlé. Nos montures pour l’exercice ? Une M240i xDrive et une M140i xDrive. 340ch, 500Nm dans des compactes sur la glace ? Ça va bien se passer …

BMW-M240i

Un circuit de glace, une M240i … What else ?

Premier exercice, l’évitement. Un petit 50 km/h, une surface tantôt neigeuse tantôt glacée et un gros coup de volant à droite. Même avec les pneus à clous en configuration « Monte Carlo », ce n’est pas donné. L’exercice est pourtant effectué avec facilité et les différents calculateurs on parfaitement géré la répartition du couple et les aides élétroniques. Résultat ? Une stabilité assez improbable je dois dire, que ce soit avec la M240i ou la M140i. Même constat pour tout le monde.

Vous êtes sûrs que c’est de la glace dessous ??

Deuxième exercice : On simule un allure trop importante dans un virage qui se referme afin de mettre en avant le fameux « capteur volant » qui coupe tout en détectant un sur-braquage. Et bien croyez moi c’est assez bluffant. On est sur une patinoire, on sur-braque en gardant pourtant le pied au plancher et l’électronique fait le reste, impressionnant. La puissance reviendra progressivement au débraquage. En dehors de la réelle capacité technique, c’est la facilité avec laquelle tout est maîtrisé qui me surprend le plus.

340ch, 500Nm … feu !

Alors c’est sain, efficace et rassurant. La démonstration bien orchestrée s’est révélée assez saisissante en ce qui me concerne mais maintenant, j’aimerais savoir si le fun est toujours de la partie. Par chance, nous sommes sur un circuit et l’environnement maîtrisé ainsi que l’encadrement exemplaire par des professionnels m’autorisent à tout déconnecter. Les conditions ne sont vraiment pas idéales et le mélange de soleil et de douceur rend la piste très changeante. On a selon les endroits de la glace vive, véritable patinoire et de la neige, où le grip est plus important. Il faudra donc composer avec de sérieux changements d’adhérence …

X ou pas, la Série 5 est toujours aussi attriante

L’épreuve du « donut » est aussi marrante qu’éducative. On met de l’angle au volant, on écrase une demi-seconde la pédale de droite et bien que propulsée par ses quatre roues, l’auto pivote sur elle-même, avec cette jouissive impression pour vous d’être au point milieu de la voiture. Ce qui m’a aussi beaucoup plu (et rassuré), c’est la stabilité au levé de pied. Quand beaucoup s’écartent et élargissent la trajectoire à cause d’un piégeur sous-virage, la M240i se pose sur ses appuis et se neutralise totalement.

La sécurité c’est top, quand on rajoute le fun j’ai plus les mots …

Ça me donne envie de savoir ce que ça donne sur un transfert de charge. Un enchaînement gauche-droite, la voiture est en dérive, on relâche, et juste avant qu’elle se neutralise d’elle même on met du volant dans l’autre sens et gaaaaaz ! Elle pivote à nouveau dans le sens inverse et tout se fait le plus naturellement possible. C’est tout simplement jouissif. Le plus étonnant, c’est que ce genre de « figure », qu’on voit plus souvent sur le trophée Andros, soit à la portée d’un conducteur comme moi. Safe et fun, un grand moment.


LES PHOTOS


[/vc_column_text][vc_masonry_media_grid grid_id= »vc_gid:1487265845452-e7009f2b-9a8c-8″ include= »18783,18784,18785,18786,18787,18788,18789,18790,18791,18792,18793,18794,18795,18796,18797,18798,18799,18800,18801,18802,18803,18804,18805,18806,18807,18808,18809″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Je tenais vraiment à remercier l'organisation pour son professionnalisme et leur dévouement. Merci de nous avoir permis de rouler au Ice Driving alors qu elles conditions n'étaient pas au top. Merci à vous et au Ice Driving de Val d'Isère.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

2