Créée il y a 9 ans dans le cadre du Festival Automobile International, l’exposition des concept-cars, situé à Paris aux Invalides, permet aux fans d’Automobile (avec un grand A) de pouvoir admirer les plus belles réalisations des constructeurs mondiaux. Comme chaque année, je me suis rendu dans ce temple du design. Voici mes impressions, forcément subjectives, sur mes coups de coeur :

Mazda RX-Vision

Déjà aperçue au salon de Tokyo en 2015, ce concept préfigurant la RX-9 de série reprend le style maison, baptisé « Kodo » ainsi que la magnifique couleur rouge chère à Mazda. Autant le dire tout de suite : c’est LE coup de coeur du Billet Auto. Avec ses lignes fluides, sans appendices disgracieux, ses proportions parfaites (long capot rappelant la superbe Jaguar Type E et arrière tronqué) et son habitacle rejeté au niveau du train propulseur, la marque frôle la perfection. L’habitacle n’est pas en reste avec un style tout aussi épuré et un dénuement bienvenu à l’époque du toujours plus en terme d’écrans et de boutons en tous genres. Nul doute que si le modèle définitif reprend peu ou prou cette recette, le succès sera au rendez-vous. Qui dit RX dit moteur rotatif ! Les aficionados connaissent l’attachement des motoristes de la marque pour ce type de moulin. Espérons seulement que le nouveau venu (baptisé Skyactiv-R) consommera (un peu) moins d’huile que d’essence… Données techniques non disponibles. Vite Mazda, une version de série du même acabit !

IMG_4668

Bugatti Vision GranTurismo

Elaboré pour le jeu GT6, la « VGT » annonce clairement le design extérieur de la très attendue Chiron. Carrosserie démesurée, peinture bleue en hommage à la victoire de la marque en 1937 aux 24 heures du Mans, appendices aérodynamiques absolument partout, il est clair que Bugatti à « coursifié » la belle pour notre plus grand plaisir. La voiture (le missile ?) de série est donnée pour 1500 ch en hybride – rassurez-vous, toujours avec l’aide d’un minuscule… W16 quadri-turbo – et serait capable de frôler les 500 km/h (tablons sur un bon 450 km/h, ce qui désagrégera déjà les pneus en 15/20 minutes et fera la nique à l’impétueux petit constructeur américain Hennessey, qui croise à 435.22 km/h avec sa Venom GT). Vivement, donc…

IMG_4670

BMW 3.0 CSL Hommage R

Présenté à Pebble Beach, le 3.0 CSL Hommage R, version course du 3.0 CSL Hommage « tout court » (vous suivez ?), reprend les couleurs du préparateur maison, à savoir Motorsport, et s’agrémente logiquement d’éléments spécifiques. Les lignes rappellent clairement son ancêtre, avec une belle touche de modernité. L’intérieur, ultra futuriste (petit volant façon K2000, GPS projeté sur la planche de bord) et le casque à affichage tête haute intégré (clin d’oeil au département Motorrad qui a présenté un projet allant dans ce sens), nous font vraiment regretter le fait que BMW ne commercialisera jamais cette bête de course.

IMG_4672

Peugeot Fractal et Peugeot 308 R Hybrid

Déjà présent sur le stand Peugeot au salon de Francfort 2015, le Fractal continue de nous familiariser avec le nouveau style maison. Face avant abrupte, arrière train qui ne l’est pas moins, force est de constater que ce style ne laisse pas indifférent et modernise l’image de la marque. 80 % de son habitacle est réalisé grâce à une imprimante 3D, technologie qui intéresse de plus en plus les constructeurs pour des raisons évidentes de coût. 3.81 m x 1.77 m, le Fractal, qui est un coupé et un cabriolet, au choix, est vraiment conçu pour la ville, son terrain de jeu favori puisqu’il est muni de 2 moteurs électriques de 75 kW (un par essieu) et d’une sono à faire frémir les instal’ B&O d’Audi. Il s’agit donc d’un véhicule 4 roues motrices développant 204 ch. Avec un poids proche de la tonne, il y a fort à parier que le petit effronté laisserait sur place la moindre A 45 AMG crépitant sur les Champs Elysées. « Laisserait », car comme souvent avec les marques françaises, les concepts ne deviennent que très rarement réalité…

IMG_4674

Pan sur le nez, car le concept 308 R Hybrid présenté il y a quelques mois risque fort de se retrouver en série. Les trois moteurs – 1,6 litre turbo de 270 ch et 2 électriques de 115 ch avant et arrière – peuvent cracher jusqu’à 500 ch et 730 Nm et permettre à la 308 de papa de boucler le 0 à 100 km/h en 4’’0 et le 1000 m départ arrêté en 22’’5 ! Les Audi RS3, Ford Focus RS et Mercedes A 45 AMG peuvent aller se rhabiller, le lion sort les crocs !

IMG_4689

Porsche Mission-E et Cayman E-Volution

Lors du salon de Francfort 2015, la 991-2 avait été totalement éclipsée par le concept Mission-E. Une majorité de passionnés (dont je fais partie) pensait découvrir en lui les lignes quasi définitives de la future Panamera. Au vue des premières images volées de la remplaçante de la grosse Bertha, on est en droit de penser que Porsche a tiré les leçons du design fade de la première génération. Las, la nouvelle Panam’ ne reprendra pas stricto sensu la ligne de ce concept, et c’est bien dommage, mais elle jouira d’une ligne bien plus équilibrée. La marque nous a pris par surprise avec le Mission-E, 100 % électrique et offrant 4 places. Le tour de force a été d’allier esprit originel en terme de style (forme du vitrage latéral, galbe des ailes) et modernité absolue (ligne de feu arrière, intérieur). Appendices discrets, gueule béante, seule la couleur choisie ne lui rend pas justice (sans parler du blanc sur les jantes, Jacky touch à mort). 600 ch, 500 km d’autonomie et 80 % de la charge en 15 minutes grâce au chargeur fonctionnant à 800 volts. Sachez que cette auto sera vendue environ 150000 € car, oui, elle sera commercialisée d’ici la fin de la décennie, dixit Porsche. Tremble, Tesla !

IMG_4675

Porsche n’est pas venue qu’avec un concept ! La marque nous a également présenté un laboratoire roulant, le Cayman E-Volution. Destiné à roder la technologie électrique du proto Mission-E sur un châssis existant pour le développement routier, il dispose de 500 ch et d’une autonomie de 500 km. Il ne sera jamais commercialisé en l’état même si le degré d’aboutissement laisse pantois.

IMG_4686

Mercedes Concept IAA

Toujours à Francfort, la Mercedes IAA avait fait sensation avec son aérodynamique active (partie arrière qui s’allonge de 39 cm pour afficher un Cx de seulement 0.19 !) et sa technologie hybride rechargeable lui permettant de rouler 66 km sans émission. Avec ses lignes fluides et ses courbes façon Fastback, il y a fort à parier que l’on retrouvera ce thème visuel sur le futur CLS.

IMG_4676

Formule E e.dams/Renault

Ici, il n’est pas question de concept-car mais bien de voiture électrique de course ! Cette formule E était présente à l’expo pour promouvoir le championnat 2016 qui fera un arrêt au Grand Prix de Paris. Le tracé, long de 1.93 km, comptera 14 virages autour de l’Hôtel des Invalides (je vous rappelle que le Festival Automobile International se trouve aux Invalides) et les autos engagées ne rejetteront aucune émission et n’émettront aucun bruit si ce n’est un sifflement digne des plus grands blenders de cuisine… La passion auto en prend un coup, certes, mais l’idée de pouvoir assister à un véritable Grand Prix, avec des empoignades d’anthologie (cf l’accident entre Nicolas Prost et Nick Heidfeld lors de la course inaugurale), au beau milieu de la capitale me fait frémir. Pas vous ?

IMG_4677

Vente Sotheby’s

Pêle-mêle, vous pouviez contempler à l’envi une magnifique Lamborghini Countach LP 400 S de 1981, une Ferrari 250 GT Coupé de 1960, une Porsche 356 Pre-A Speedster de 1955 et une superbe Lamborghini Miura P400 SV de 1971. La vente aura lieu le 3 février et comptera environ 60 chefs d’oeuvre.

IMG_4681

Bref, on peut dire que cette édition 2016 est un grand cru. Preuve de son succès, la surface totale de l’exposition a d’ailleurs été majorée pour accueillir toujours plus de passionnés et de curieux. Vivement le millésime 2017 !

PHOTOS

[cq_vc_gallery images= »11836,11837,11838,11839,11840,11841,11842,11843,11844,11845,11846,11847,11848,11849,11850,11851,11852,11853,11854,11855,11856,11857,11858″ onclick= »link_image » custom_links_target= »_self » itemwidth= »235″ offset= »4″ outeroffset= »0″ minwidth= »240″]

Texte et Photos : Eddy K.

0