McLaren n’en finit plus de décliner sa gamme « Sports Series ». Après les 570S et 540C, le constructeur de Woking dévoile la 570GT, déclinaison rouleuse au long cours de la 570S.

La recette est aussi simple que bien pensée. Prenez une 570S, virez le cache moteur pour le remplacer par une verrière à ouverture latérale (comme la Jaguar Type E) surplombant un espace à bagages de 225l qui, ajouté aux 150l du coffre avant, vous permets d’embarquer plus de valoches que dans la Megane de papa. Le toit devient vitré pour illuminer encore plus l’habitacle.

Le cockpit dispose de plus de cuir que dans la 570S et les sièges électriques et chauffants sont de série. En options vous pourrez également opter pour le système Bowers&Wilkins à 12HP.

Le moteur et les trains roulants sont donc repris de la 570S. Le V8 3.8l turbo sort donc toujours 570ch et 600Nm (61,24 m/kg). Seul l’échappement a été revu pour être moins sonore (3dB) mais vous pouvez opter pour l’échappement sport en option. Le tarage de la suspension à été adouci de 15% à l’avant et 10% à l’arrière pour ménager encore plus les occupants sur les longs road-trips. La direction s’assouplir aussi de 2%. Les freins céramique sont désormais en option. De série ce seront des disques acier de 370mm à l’avant et 350mm à l’arrière. Tout ça est « dissimulé » derrière des jantes de 19″ à l’avant (en 225/35) et 20″ à l’arrière (en 285/35). Les P-Zero sont développés spécialement pour réduire les bouts de roulement pour les gros rouleurs.

La 570GT prend donc du poids (37kg) pour afficher 1350kg sur la balance ce qui grève – très – légèrement ses performance. Le 0 à 100 est abattu en 3,4s contre 3,2 pour la 570S et la vitesse de pointe est annoncée à 328 km/h. Rendez-vous à Genève pour faire le tour de la bête 😉

PHOTOS

[cq_vc_gallery images= »12288,12289,12290,12291,12292,12293,12294,12295,12296,12297,12298,12299,12300,12301″ onclick= »link_image » custom_links_target= »_self » itemwidth= »235″ offset= »4″ outeroffset= »0″ minwidth= »240″]
0