[vc_row][vc_column][vc_column_text] ESSAI Mini Clubman JCW F54

Vous aimez la Mini mais avez une famille et des bagages à emporter bien souvent ? La marque à pensé à vous en faisant grandir son Clubman et en le « breakisant ». Et vous savez quoi ? Il est dispo en version JCW.

Le tour du proprio

Le Clubman deuxième génération grandit et pas qu’un peu. + 7cm en largeur (1,80m) et surtout + 27cm en longueur ! Avec 4,25m de long, le Clubman n’est plus si mini … Tout cela profite à l’empattement et à la place à l’arrière. Terminé les portes asymétriques, le Clubman en vient donc à un « layout » plus classique avec 6 portes (4 portes + un hayon à deux battants verticaux). Niveau dessin, l’appartenance à la marque est évidente mais l’aspect large et trapu interpelle autant que le design spécial des feux arrière. C’est un affaire de goût mais pour moi ça fonctionne. Plus statutaire, il en devient également plus sportif dans cet accastillage John Cooper Works. Bouclier agressif, jantes de 18 voire 19″ et double sortie d’échappement. Une chose est sûre, ça en impose, notamment avec les accents « Chili Red » sur le pavillon et les rétros de notre modèle.

Mini-Clubman-JCW

Gonflé et musclé mais toujours Mini

A l’intérieur, l’espace à bord fait également un bond en avant. Console centrale proéminente, espace aux coudes en net progrès et planche de bord caractéristique de la marque pour bien rappeler que même XXL, le Clubman reste bien une Mini. A l’arrière, les passagers de plus d’1m80 s’installeront sans peine et auront de la place au genoux et aux épaules. La place centrale sera tout de même un peu étriquée. Question finition, beaucoup de plastiques, parfois durs et malheureusement un poil « cheap » pour certains. Dommage, cependant, les ajustements rattrapent le tout et cumulé à l’ambiance funky de l’ensemble, on se sent bien à bord. Les éclairages d’ambiance ultra-colorés s’occupent d’égayer tout ça la nuit. Les sièges semi-baquets spécifiques et leur touche de rouge rappellent l’extérieur et offrent un super maintien. La position de conduite est parfaite et c’est tant mieux car une Mini, ça se conduit.

Mini-Clubman-JCW

Plus d’espace à bord mais toujours cette ambiance caractéristique

Sur la route

Et ça se conduit bien ! En grandissant, le Clubman prend de l’embonpoint. 1550 kg ça commence à faire. En ville, le gabarit ne pose aucun problème et le bon rayon de braquage aidé par une direction bien démultiplié aident la Mini à se faufiler aisément. La vision périphérique est très bonne, tout juste (légèrement) entachée par le montant du hayon double partie dans le rétroviseur central. Le 4 cylindres 2l de 231ch est débordant de punch à bas régime, merci les 350Nm disponibles à 1450 tr/min. Avec tout ça, pas de soucis pour catapulter le Clubman au feu. Un coup de Launch Control et les 100 km/h (au péage par exemple) sont avalés en 6,3s.

Mini-Clubman-JCW

La polyvalence, c’est son atout principal

Sur voie rapide, aucun soucis grâce au régulateur adaptatif. Le point négatif ici, c’est l’insonorisation. Si les bruits d’air sont bien filtrés jusqu’à 140 km/h, les bruits de roulement peuvent eux poser problème sur les très longs trajets autoroutiers. Les modes green et confort offrent toutefois un confort certain même si la fermeté est toujours là sur les gros raccords.

Mini-Clubman-JCW

Elle est à l’aise partout mais son truc, c’est les petites routes

Là où le Clubman prend toute sa dimension, c’est sur les petites routes toutes en courbes, en virages et en épingles. Ici, le châssis montre sa mesure. Le feeling « kart » cher à Mini est bel et bien présent. Le train avant est incisif, la direction informe parfaitement et l’arrière suit avec vigueur. Avec son poids et son empatement supérieur à une Mini 3 portes, le Clubman ne peut malheureusement pas se targuer d’être aussi joueur. En revanche, dans les longues courbes, sa stabilité supérieure fera des merveilles et les 4 roues motrices de série avec la transmission ALL4 sécuriseront le tout sans forcément enlever du plaisir. Le 2 litres turbo brille dès 1300 tr/min et ne rechigne pas à prendre des tours. Pourtant, vous vous apercevrez vite que ce n’est pas nécessaire. L’échappement sonne bien et vous gratifie de quelques déflagrations au lever de pied et au passage des rapports, même si la boîte auto ZF 8 rapports n’est pas aussi efficace en rétrogradage qu’à la montée. L’échappement « Racing » du Cabrio essayée il y a quelques mois me manque ici. Un peu moins sportif qu’une 3 portes c’est sûr mais quand on le compare à un break quel qu’il soit, le fossé est flagrant, c’est une bombinette ce Clubman. J’aurais simplement aimé 30/40 ch supplémentaires pour contre balancer la prise de poids.

Mini-Clubman-JCW

Plus tout à fait une citadine mais toujours aussi agréable à vivre

Bilan

Plus grand, plus statutaire, plus logeable (de 360 à 1250L de coffre), le Clubman progresse sur tous les points sauf sur la partie dynamique où c’est le statu quo. En grandissant, la Mini Clubman gagne en prestance ce qu’elle perd de Mini et prend pour moi un sérieux gain de polyvalence bienvenue. La consommation ? On a fait 9,2l en mixte sur les plus de 2500 km effectués à son bord. Aux vues des performances offertes, c’est carrément maitrisé ! Maintenant, les choses qui fâchent : Les tarifs. Si le Clubman de base est plutôt bien placé à partir de 23.600€, il faudra débourser Minimum 38.500€ pour un Clubman quand notre exemplaire très bien équipé s’affichait à plus de 50.000€. Oui, c’est le prix d’un certain capital sympathie 😉

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_text_separator title= »FICHE TECHNIQUE »][vc_column_text]Dimensions (Longueur/Largeur/hauteur) : 4,25 m / 1,80 m / 1,44 m

Moteurs : 4 cylindres en ligne turbo essence, transversal 1 998 cm3

Puissance maxi : 231 ch à 5 000 tr/min

Couple Maxi : 350 Nm à 1 450 tr/min

Transmission : Intégrale, boîte auto 8 rapports

Poids à vide (Constructeur) : 1 550 kg

Rapport poids/puissance : 6,71 kg/ch

Vitesse maxi : 238 km/h

0 à 100 km/h : 6,3s

Conso mixte : Annoncé 7,4 litres/100 km (9,2l sur 2500 km)

CO2 (g/Km) : 168

Roues AV : 225/40/18 (Modèle essayé 225/35/19)

Roues AR : 225/40/17 (Modèle essayé 225/35/19)

Freins AV : Disques ventilés

Freins AR :  Disques

Coffre : de 360 à 1250 L

Tarif : A partir de 38.500€ (Model essayé environ 50.000€)[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_text_separator title= »LA CONFIG’ DU BILLET AUTO »][vc_column_text]Pour notre Mini Clubman JCW, une Finition John Cooper Works avec les pack CityZen (1600€) et High Tech (2450€). Extérieurement, ce serait une livrée British Racing Green avec toit et rétros Chili Red et les jantes 19″. Au total, notre config est facturée 45.800€[/vc_column_text][vc_masonry_media_grid grid_id= »vc_gid:1494776834192-51acfd50-4005-0″ include= »19864,19865,19866″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_text_separator title= »VIDEO »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_text_separator title= »PHOTOS »][vc_masonry_media_grid grid_id= »vc_gid:1494776834199-3825821f-0908-10″ include= »19850,19852,19856,19860,19861,19855,19854,19862,19827,19828,19829,19833,19832,19831,19830,19834,19835,19837,19836,19838,19839,19840,19841,19847,19846,19845,19844,19843,19842,19848,19849,19851,19853,19857,19858,19859″][/vc_column][/vc_row]

1
La note d Clubman JCW
PolyvalenceComportementImage
InsonorisationPoidsOn en voudrait plus
4.3Note finale
Style
Habitacle
Moteur
Comportement
Avis des lecteurs 28 Avis