SEAT ARONA

Il y a quelques jours, Seat m’a convié dans son showroom parisien du 17e arrondissement pour découvrir l’Arona, son nouveau SUV « petit format », mais je n’étais pas au bout de mes surprises.

Bien né

L’Arona, c’est l’offensive de Seat sur le segment des SUV citadins. Et pas n’importe laquelle ! L’Arona a la primeur au sein des SUV de la nouvelle plateforme MQB A0 du groupe VW (déjà vue sur l’Ibiza). Au programme : 4,14m de long, c’est 22cm de moins que l’Ateca et c’est 8cm de plus qu’une Ibiza. Il prend d’ailleurs de la hauteur par rapport à cette dernière pour culminer à 1,54m (+10cm).

Esthétiquement parlant c’est réussit en ce qui me concerne. Rien d’exubérant mais c’est dans la droite lignée des codes stylistiques maison et les combinaisons de couleurs et de personnalisation sont au rendez-vous pour souligner l’avant dynamique et le profil trapu (avec le montant C qui remonte de manière franche vers le hayon). Seule la poupe manque un brin d’originalité mais ça reste réussi. Les adeptes de l’esthétique de la Leon et de l’Ibiza ne seront pas déçus, tout comme moi.

Un petit tour ?

Petite surprise quand on me propose un petit tout au volant de l’Arona dans Paris. Notre exemplaire TSI 95ch boîte méca a fort à faire aux heures de pointe dans la capitale mais se débrouille à merveille. Position légèrement rehaussée et douceur des commandes sont là pour vous assurer un trajet en douceur. Dans les bouchons parisiens, on en profite pour exploiter le mirror link et surtout, Waze, maintenant disponible sur Androïd Auto ! Destination : un parking un peu plus au nord…

Original

Ce parking est sombre et surtout étroit ! Les 1,78m de large de l’Arona se faufilent cependant sans encombre dans les rampes d’accès et les manoeuvres sont aisées. Le but ? Positionner l’auto dans ce parking désaffecté pour l’occasion afin de découvrir les illusions d’optique concoctés pour nous par Seat.

La première ? Un tunnel que l’on appercoit uniquement derrière le volant feux (Full LED) allumés. Amusant.

On grimpe un étage supplémentaire afin de découvrir, « graffé » en 3D sur un coin le mojo de lancement de cet Arona : #DoYourThing.

Pour passer au dernier étage, c’est réellement étroit et la prudence est de mise mais arrivés en haut, on découvre une dernière pièce de ce « showcase » que Seat nous propose. On y découvre une silhouette en forme de feux avant. Au début je n’ai pas bien compris jusqu’à ce qu’un deuxième Arona fasse marche arrière pour se caler dans la silhouette et là ça a pris tout son sens. A approfondir cet Arona j’espère vous en reparler bientôt 😉

LES PHOTOS

1