Les passionnés Porsche ont de quoi être déstabilisés avec cette nouvelle arrivée. Vous qui ne juriez que par la Porsche 911 GT3 RS pour avoir de vraies sensations, la petite nouvelle risque de vous surprendre… En attendant sa sortie prévue pour Janvier 2018, les omoplates collées au siège, nous vous dévoilons les secrets de la nouvelle Porsche 911 Carrera T, à ne pas sous-estimer…

Vue de l’extérieur

Depuis sa sortie en 1963, la Porsche 911 a fait du chemin et cela se remarque immédiatement ! Autrefois réservé aux modèles Porsche plus haut de gamme, aujourd’hui le constructeur décide de révolutionner l’équipement de sa nouvelle sportive. C’est pour cette raison qu’en 2018, les jantes 20 pouces inspirées de la Carrera S ne seront plus en option mais bien de série, tout comme le pack sport Chrono qui vous assistera au démarrage et au rapide passage des rapports couplé avec la boîte PDK, ou encore le châssis sport PASM abaissé de 20 mm. D’habitude pas concernée, la nouvelle 911 pourra bénéficier en option des roues arrière directrices pour 2 268€.

Le véhicule ne perd pas en aérodynamisme, bien au contraire puisqu’il bénéficie d’une longueur de 4,53 m, d’une largeur de 1,81 m et d’une hauteur de 1,29 m, histoire de rester au plus proche du bitume.

Côté pratique ne vous y trompez pas, les ambitions Porsche n’ont pas changé et le coffre garde un niveau de chargement de 145 litres, de quoi accueillir votre sac pour le week-end.

L’objectif du constructeur sur ce nouveau modèle : alléger le poids du véhicule au maximum pour optimiser ses performances, et cela passe par le choix d’un vitrage allégé pour les vitres de la lunette arrière, ou encore de l’écran de bord en option. Toutes ces optimisations mises bout à bout, les heureux propriétaires se retrouveront avec une 911 Carrera T de 1 425 kg et 1 445 kg avec la boîte PDK, autrement dit 20 kilos de moins que la 911 classique. Cependant ne vous y trompez pas, si l’évolution est extérieure, l’habitacle de ce nouveau joujou Porsche n’est pas en reste…

A l’intérieur de la Porsche 911 Carrera T

Avec cette nouvelle voiture, Porsche fait rimer sport avec confort et nous offre un véritable bijou. Et c’est là que réside tout le savoir-faire de la firme allemande qui parvient à faire durer ses modèles mythiques en se réinventant sans cesse… Porsche vous propose notamment de personnaliser votre 911 de la carrosserie à la couleur des surpiqures, et il y a de quoi se faire plaisir.

Initialement, et ce n’est un secret pour personne, la Porsche 911 Carrera T est un modèle d’entrée de gamme. Mais comme évoqué pour l’extérieur du véhicule, Porsche applique son évolution à l’habitacle en proposant un volant Sport GT en cuir ainsi qu’un levier de vitesse raccourci accessoirisé d’une grille rouge et tout cela, de série évidemment.

Cependant ne soyez pas trop gourmand car comme tout modèle d’entrée de gamme qui se respecte, Porsche vous propose la pléthore d’options :

  • Réduction au maximum des isolations phoniques pour encore une fois alléger le poids du véhicule et être au plus près de votre moteur.
  • Suppression de la banquette arrière, gagnez toujours plus de poids pour ne pas perdre le cap.
  • Oubliez le système de navigation avec écran tactile si tel est votre choix, mais vous devrez vous habituer au trou moyennement chic laissé dans la planche de bord.
  • Ajoutez la boîte de vitesse double embrayage PDK pour ne pas perdre une seconde lors de vos changements de rapports.
  • Jouez la carte du touring jusqu’au bout et choisissez des sièges baquets intégraux pour 4 740€.

En bref tout est possible avec cette nouvelle 911, à condition d’ajouter quelques euros. Réduire le poids du véhicule selon vos souhaits est une bonne chose, mais concrètement ce qui vous intéresse c’est la vitesse…

Performance allemande

Délestée du superflu et ne conservant que l’essentiel de l’esprit mythique de la 911, Porsche nous propose une Carrera résolument plus puissante et plus légère. De quoi nous rappeler des airs de sa grande sœur, la 911 de 1968, première version « touring » de la gamme 911 proposée par la marque.

Cependant, contrairement à la 911 de 68, la Carrera T arrive avec ses 370 chevaux sous le capot et son moteur flat-6 3 litres Biturbo. En somme, de quoi faire de beaux courants d’air en passant de 0 à 100 km/h en 4,2 secondes avec la boîte PDK, et 4,5 secondes avec la boîte mécanique. Les passionnés s’offusqueront de ce petit dixième de gagné, mais n’en doutez pas, le PDK tient ses promesses en raccourcissant les rapports et en accompagnant vos accélérations sans risques de surrégime.

Assisté de la transmission aux roues arrières, ce nouveau bolide vous permettra d’atteindre une vitesse maximale de 293 km/h, autrement dit pas besoin du TGV pour relier Paris à Marseille en 3 heures…

Niveau consommation, cela reste acceptable pour un véhicule offrant de telles prestations étant donné que la nouvelle Carrera T consommera en moyenne 9,5 litres aux 100 km avec une boîte mécanique, et 8,5 litres aux 100 km avec une boîte PDK.

Parallèlement son taux d’émissions de Co2 reste logique avec 215 grammes par kilomètre parcouru avec une boîte mécanique, et 193 grammes par kilomètre parcouru avec une boîte PDK. Ces chiffres restent bien loin des seuils minium d’émissions de Co2 souhaités par l’Union Européenne pour 2020, l’objectif étant de 95  grammes par Kilomètre parcouru. Les malus écologiques attendent donc les propriétaires des Carrera T, mais cela reste un détail à côté de la somme qui les incombera pour pouvoir être au volant de la sportive allemande…


Prix

Vous pourrez être au volant de ce modèle entrée de gamme sans options contre la somme de 110 015€ soit 10 000€ plus cher que le modèle précédent. Encore 3 mois à patienter avant de pouvoir en profiter !

1