Oui, si je porte à votre attention la mention « No Safe For Work » c’est parce que l’auto dont je m’apprête à vous parler est probablement la Porsche la plus désirable de tous les temps … Singer, le magicien californien du restomod sur base Porsche s’attaque à la Targa et là on n’arrête ce que l’on fait et on admire … longtemps …

Vous connaissez certainement Singer Véhicule Design dont je vous ai souvent parlé. Le sorcier et quasi précurseur du restomod officie sur des base de Porsche 964 et 993 pour en faire des modèles uniques, à la croisée d’une 2.0 et d’une 2.7 RS des 60s avec tout le confort et la technologie moderne en dessous, que ce soit dans l’habitacle, les trains roulants ou le compartiment moteur.

Cette fois-ci, Singer frapper très fort en s’attaquant à la Targa. Déjà en sois un modèle plus que désirable. Là, le californien le travail à sa sauce, c’est à dire que vous retrouverez ce qu’il y a de mieux – et de mieux fini – dans l’habitacle, dans l’équipement électronique, dans les suspensions, freins et trains roulants. En ce qui concerne le moteur, c’est le flat-6 maison (dérivé de leur 3.6 développé par Cosworth rien que ça) qui prends place en sac à dos. Réalésé à 4 litres, il développe 390ch à 7200 tr/min et 430Nm à 6000 tr/min. Associé à la construction légère de l’auto employant alu, titane, magnésium et carbone (même pour le toit Targa recouvert de toile), les perfs seront je pense au rendez-vous. Mais ce n’est pas à mon sens le principal. Non mais regardez moi cette ligne !!! Quelle beauté ! J’en veux une, tout de suite …

Pour ceux d’entre vous qui auront la chance d’être à Goodwood ce week-end, vous l’y croiserez sûrement 😉

targa1 targa2 targa3 targa4 targa5 targa6 targa7 targa8 targa9 targa10 targa11 targa12 targa13 targa14 targa15 targa16 targa17 targa18 targa19 targa20 targa21

0