[vc_row][vc_column][vc_column_text]ESSAI VOLVO S90 V90  Have a break

Le renouveau instauré chez Volvo depuis le X90 continue son bonhomme de chemin et la série 90 s’enrichie à présente d’une berline et d’un break. On a pu essayer en Provence ces nouvelles S90 et V90.

Le tour du proprio

Après le très réussit XC, la gamme 90 se développe et propose désormais une grande berline (S) et un break (V). La face avant est inspirée du XC (on ne change pas une équipe qui gagne) et reprend également la signature LED « Marteau de Thor ». Le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est beau. Elégant, moderne, statutaire, le ton est clairement donné. S’en suit un profit travaillé. A la poupe, deux solutions : sur la S90 une malle coiffée de feux maladroits à mon sens qui rendent cet arrière triste, ou sur le V90, un coffre qui prend de la pente (en perdant un peu d’identité ?) et muni de feux plus recherchés rendant ce grand break carrément sexy à mon goût. Sur nos versions d’essai Inscription, les jantes de 20” terminent le tableau de la meilleure des manières.

volvo-s90-v90-2016-10

La poupe de la berline n’est malheureusement pas aussi réussie que cette du break …

A l’intérieur, sièges et console centrale sont repris du XC, et c’est tant mieux ! Le tableau de bord lui s’en inspire et de part sa disposition plus droite dans cet habitacle – légèrement – plus petit, implique encore plus le conducteur. Question design, l’identité affirmée instaurée par le XC est toujours là et fait mouche, j’adore ! De plus, le choix des matières, le soin apporté aux ajustements et aux finitions n’élève aucune critique. Que du bon. On s’y sent bien dans cette Volvo et la position de conduite est parfaite grâce aux splendides – et confortables – sièges (voire fauteuils) chauffants, massants, ventilés et à la colone de direction réglable dans tous les sens.

volvo-s90-v90-2016-21

Beau, qualitatif, ergonomique, une totale réussite cet habitacle

Sur la route

Disponible en D3 (150ch), D4 (190ch), D5 (235ch) et en essence T6 (320ch), c’est le 4 cylindres diesel D5 et ses 235ch au aura notre préférence aujourd’hui. De l’extérieur ça claque un peu mais rien de dérangeant. A l’intérieur c’est le silence total. L’insonorisation poussée et les vitres feuilletés font le job et on n’a pas l’impression d’être au volant d’un 4 pattes mazouté. Sensation qui continue en roulant ! En ville et à basse vitesse, le D5, bien aidé par son couple disponible très tôt, fait preuve de souplesse et de disponibilité. Pédale, direction et suspension vont dans le même sens.

volvo-s90-v90-2016-12

Avaler les kilomètres dans le confort, voilà son crédo

Sur voie rapide, le vaisseau survole la route et le confort de roulement est total. On en profite pour laisser faire le « Pilot Assist » offrant une conduite semi autonome en se chargeant de la direction en accord avec le régulateur adaptatif et le silence à bord m’oblige (dure la vie) à me rabattre sur le fabuleux système audio Bowers & Wilkins de 1400W (19 HP) et sa restitution phénoménale. Parfait pour enquiller les kilomètres.

volvo-s90-v90-2016-5

Le D5, un peu juste sur le XC, est très bon sur les S et V90

Une fois sortie de l’autoroute, les grandes départementales qui serpentent mettent en exergue une suspension réglée confort mais assez stable. En gros, ça prend un peu de roulis mais le châssis est super sain et bien verrouillé. Quand la route se resserre, voire se fait sinueuse, inutile de vouloir attaquer, autant la berline que le break ne sont pas fait pour ça et vous risqueriez de brusquer vos passagers. Non, il suffit d’enrouler paisiblement et vous vous rendrez compte que l’expérience et bien plus saisissante. De plus, vous vous rendrez compte que votre rythme est déjà élevé.

volvo-s90-v90-2016-19

Plus statutaire et plus court de 2cm, le break aura notre préférence

Là où les S90 et V90 viennent se poser en référence, c’est sur la sécurité. Après le XC, c’est au tour des « S & V » de proposer le système « Intellisafe » qui détecte les obstacles, éventuels dangers, cyclistes et piétons afin de faire réagir l’auto en conséquence. Cette armada technologique a pour ambition d’annihiler tout décès dans une Volvo neuve à l’horizon 2020.

volvo-s90-v90-2016-25

La sécurité est un argument de poids pour Volvo, pionnier en la matière

 Bilan

Bien joué Volvo, ces déclinaisons berlines et break de la gamme 90 arrivent en force sur un segment où les allemands font la loi et dans lequel il est ultra difficile de se faire une place, le premium. Là, le pari est réussi et l’identité proprement suédoise en terme de style intérieur et extérieur offre une proposition aussi intéressante que différente de la concurrence teutonne. Surtout, les tarifs annoncés sont alléchants : à partir de 41.700€ pour la berline et 44.350€ pour le break. Si c’était nous ? Un break V90 en D5 (le T8 arrivera en fin d’année) en attendant la splendide version CrossCountry dévoilée il y a quelques jours.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_text_separator title= »FICHE TECHNIQUE (V90 D5) »][vc_column_text]Dimensions (Longueur/Largeur/hauteur) : 4,96 m / 1,88 m / 1,44 m

Moteurs : 4 cylindres en ligne turbo diesel, 1 9695 cm3

Puissance maxi : 235 ch à 4 000 tr/min

Couple Maxi : 480 Nm à 1 750 tr/min

Transmission : Intégrale, boîte auto 8 rapports

Poids à vide (Constructeur) : 1 817 kg

Rapport poids/puissance : 7,73 kg/ch

Vitesse maxi : 240 km/h

0 à 100 km/h : 7,2s

Conso mixte : Annoncé 4,9 litres/100 km

CO2 (g/Km) : 129

Roues AV : 245/45/18 (Modèle d’essai 245/35/20)

Roues AR : 245/45/18 (Modèle d’essai 245/35/20)

Coffre : 560 à 1 526 L

Tarif : A partir de 44.350€ (Model essayé environ 72.000€)[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_text_separator title= »LA CONFIG’ DU BILLET AUTO »][vc_column_text]On a opté pour un V90 Inscription Luxe, bleu Magique Métallisé avec de splendides jantes 21”. A l’intérieur, c’est cuir Nappa Ambre et plaquages en bois mat. Quasiment tout est de série sur cette finition alors on a opté que pour les options indispensables comme le système Sensus Pro (650€), l’Intellisafe (600€), le système audio Bowers & Wilkins (3400€), la suspension pneumatique (1980€) et 2/3 autres petites choses. Au total, la douloureuse s’élève à 81.695€. Pas donnée mais c’est dans les tarifs de la concurrence 😉

Vous pouvez configurer votre S ou V90 ICI[/vc_column_text][vc_masonry_media_grid element_width= »6″ grid_id= »vc_gid:1474284068218-c5389af9-6f9b-10″ include= »16992,16993″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_text_separator title= »VIDEO »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_text_separator title= »PHOTOS »][vc_masonry_media_grid grid_id= »vc_gid:1474284068225-bbc37557-63c7-0″ include= »17024,17025,17018,17017,17023,17019,17020,17021,17022,17027,17026,17028,17016,17015,17014,17013,17012,17011,17005,17006,17007,17008,17009,17010,17004,17003,17002,17001,17000,16999,16993,16994,16995,16997,16998″][/vc_column][/vc_row]

1
La note des S & V90
Ligne réussie (V90)Habitacle Confort
Style (S90)Pas de 6 cylindresManque de sportivité
79%A approfondir 😉
Style80%
Habitacle90%
Moteur70%
Comportement75%
Avis des lecteurs 8 Avis
61%