Dévoilée à Detroit il y a quelques jours, la KIA Stinger a surpris son monde. La grande berline coréenne s’assume GT et se donne les moyens de ses ambitions. Let’s go !

Aujourd’hui, on va donc découvrir la KIA Stinger. La journée ne sera pas de tout repos. Depart aux aurores, direction Roissy pour attraper le vol pour Milan. Arrivée en Lombardie, navette en Optima pour le studio où sera présentée la Stinger.

Kia-stinger-milan-1Il est 13h et la conférence s’intensifie quand le rideau s’ouvre et que la Stinger apparait. Déjà alléchante en photo, la bonne impression est confirmée quand on l’a devant soi. La ligne est racée, latine, voire agressive sous certains angles. On a devant nous la version GT avec ses boucliers ajourés, ses quatre sorties d’échappement et ses jantes 19″. Son plus gros intérêt, son V6 3.3l bi-turbo qui sort 370ch en version Europe et 510Nm et qui propulse les roues arrière ! Une version 4 roues motrices sera aussi disponible. Ainsi gréée, la berline GT (ou le coupé 5 portes c’est selon) passe de 0 à 100 km/h en 5,1s et pointe à 270 km/h. Pour arrêter tout ça, c’est du Brembo aux quatre coins sur cette version uniquement.

Kia-stinger-milan-1Deux autres motorisations seront disponibles chez nous. Un 4 cylindres 2 litres turbo essence de 255ch (celui de l’Optima GT) et un 4 cylindres 2.2l turbo Diesel de 200ch et 440Nm. Le diesel sera certainement le plus vendu en France passe de 0 à 100 en 8,5s et pointe à 225 km/h.

Kia-stinger-milan-1A l’intérieur, la qualité perçue fait un bond en avant. Les matériaux sont bons et les ajustement travaillés. Le dessin est agréable, la position de conduite typée GT est bonne et on s’y sent bien dans cet habitacle. Le bémol : L’espace à bord. La console centrale imposante grève l’impression d’espace et les passagers arrière seront un peu à l’étroit. L’équipement est prometteur avec le régulateur actif, la suspension active, le Head Up Display, du cuir et un système audio Harman Kardon 15HP et 720W que je n’ai malheureusement pas pu entendre.

Kia-stinger-milan-Une bonne surprise au salon de Detroit qui se confirme avec cette première européenne durant laquelle on a pu côtoyer l’auto un petit moment afin de se faire une première idée sur une belle nouveauté de 2017. L’impression est bonne et l’attente va être longue … Après la présentation, retour à l’aéroport et hop, direction Paris pour terminer cette journée « marathon ». La commercialisation de la Stinger est prévue pour la fin d’année et nous en prendrons probablement le volant au dernier trimestre.


1