[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Après le discret restylage de cet été, la Seat Ibiza a droit à une nouvelle version Cupra. Cette fois-ci, elle en profite pour troquer son 1.4L TSI au profit d’un gros moulin pour sa catégorie : Le 1.8L TSI de 192ch.

Le tour du proprio

L’accastillage sportif lui va bien. Les lignes de l’Ibiza 3 portes sont plus agressives avec ce kit esthétique et elle se place à mon sens parmi les plus jolies citadines de sa catégorie. La grosse nouveauté sur cette Cupra, c’est le swap moto-propulseur dont elle a fait l’objet. Exit le 1.4L TSI de 180 accouplé à la boîte DSG et bonjour le 1.8L TSI de 192ch (d’origine Audi) emprunté à sa cousine la Volkswagen Polo. Dans cette catégorie, où quasiment tout le monde plafonne à 1.6L, c’est beau je trouve. L’avantage ? En dehors de la valeur de puissance déjà suffisante, c’est le couple qui en profite : 320Nm … C’est mieux que les 275Nm de la 208 GTi ou les 290Nm de la Fiesta ST. Cette valeur est rendue possible grâce à l’implantation d’une boîte mécanique 6 rapports qui peut tout passer au sol contrairement à l’ancienne DSG qui bridait le couple à 250Nm.

_DSC0285

A l’intérieur, on retrouve les nouveautés apportées par le restylage à savoir la nouvelle planche de bord et le Full Link pour les grandes lignes. La présentation est plutôt flatteuse et on a tendance à oublier qu’on n’est « que » dans une Ibiza. Certains plastics bas grèvent quelque peu la qualité perçue, dommage. La position de conduite ne m’a pas entièrement convaincu : on est assez haut ce qui diminue les remontés d’infos du châssis.

SetRatioSize900650-IBIZACUPRA008L

En route

A bas régimes, le 1.8 TSI fait preuve d’une superbe disponibilité. Sur le profil « Normal » de suspension, le confort est étonnant et la direction agréable. Une vraie bonne citadine en gros. Maniable, réactive et civilisée, le quotidien ne lui pose aucun problème. Mais ce qui nous intéresse, c’est son comportement sportif. Alors exit Barcelone et direction les virolos !! Il faudra d’abord passer par la case autoroute qui mettra en exergue les qualités routières de la petite. Insonorisation correcte, boîte bien étagée et châssis pas trop cassant. Bonne surprise.

Nous voici du côté d’Ódena, là où les routes de campagne peuvent facilement se transformer en spéciale de rallye. Ici, la Cupra se débrouille bien mais le profil « Normal » autorise trop de roulis. Il est donc temps de tester le profil Sport. Dans cette configuration, la petite Ibiza est rivée au sol et accroche le tarmac. Petit plus, tout comme sa grande sœur Léon, le résonateur sous la baie de pare brise amplifie le son du moteur dans l’habitacle. Fun mais encore un peu artificiel à mon goût. J’aurais préféré un échappement qui pétarade à l’ancienne. Après quelques enchaînements à vive allure, on est convaincu du potentiel sportif de la bestiole mais la recherche de compromis semble l’avoir rendue plus sérieuse que vivante en terme de comportement.

_DSC0296

Tiens ! Une route fermée rien que pour nous ! Là on va pouvoir attaquer et prendre la mesure de ce que l’auto a à nous offrir. Départ. Le 1.8L TSI, s’il n’est pas le plus expressif ni le plus violent, est à coup sûr un des plus efficaces. Ses 192ch se bousculent au portillon, bien libérés par les 320Nm de couple (entre 1450 et 4200 tr/min). Une petit ligne droite et hop ! Vous êtes à 160 km/h. Vous pourrez le constater dans la vidéo qui suit, ça ne rigole pas. Dans le tournant, l’Ibiza Cupra tient le pavé et les vitesses de passage sont impressionnantes. La caisse est bien mieux verrouillée en profil Sport et le train avant est exemplaire. A l’accélération, on sent très bien le différentiel – électronique –XDS travailler de manière efficace tandis qu’au freinage, tout reste en ligne et la direction précise permet de placer l’auto où l’on veut. Je regrette juste un léger manque de remontées d’infos dans le volant. La tenue sur les appuis est top, le train arrière est rivé et rassurant. Pas très joueur (quoi que) mais super rigoureux. Vous pouvez, si vous le souhaitez, le faire bouger mais il faut arriver très fort et braquer comme un vilain, sans ça, il restera dans la ligne. L’ESP n’étant que partiellement déconnectable – sans touche de raccourci – cette Ibiza, même Cupra, apparaîtra comme un sérieux compromis plus qu’une auto radicale. Toujours est-t-il que l’efficacité est là.

IMG_2349

Bilan

Moins radicale que certaines, plus confortable mais toujours très rapide, cette Ibiza Cupra nouvelle mouture propose un juste compromis entre confort / facilité d’utilisation et sportivité. Son gros cœur de 1.8L sortant 320Nm fait d’elle un « Big Block » dans la catégorie, ce qui lui amène de ma part un certain capital sympathie. Sa capacité à enrouler sur le couple est appréciable et ses équipements actualisés font d’elle un bon « daily ». Restent quelques défauts comme des détails de finition et une position de conduite pas géniale mais le bilan est positif. L’Ibiza Cupra dispose d’un autre avantage de taille à l’heure du choix : son prix. A partir de 22.690€ avec de série les jantes 17”, la clim auto, les feux xénon adaptatifs avec feux diurnes et arrière à LED et le régulateur de vitesse, c’est bien moins cher que la concurrence. A l’heure du choix, ce sera donc une question de définition. Radicale ou confortable, vous n’aurez pas les deux. Si vous souhaitez trouver un compromis, vous savez où chercher.

La Passion :

  • Agrément moteur / boîte
  • Super compromis confort / sport
  • Tarif serré

La Raison :

  • Certains plastics
  • Pas assez radicale
  • Position de conduite

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_text_separator title= »FICHE TECHNIQUE » color= »black »][vc_column_text]Dimensions (Longueur/Largeur/hauteur) : 4,05m/1.69m/1.42m

Moteur : 4 cylindres en ligne turbo essence 1796 cm3

Puissance maxi : 192ch de 4300 à 6200 tr/min

Couple Maxi :  320Nm de 1450 à 4200 tr/min

Transmission : Traction, boîte méca rapports, différentiel à glissement limité

Poids à vide (Constructeur) : 1260kg

Rapport poids/puissance : 6,56 kg/ch

Vitesse maxi : 235 km/h

0 à 100 km/h : 6,7s

Condo mixte(constructeur) : 6L/100 km

CO2 (g/Km) : 139

Tarifs : A partir de 22.690 €[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_text_separator title= »LA CONFIG’ DU BILLET AUTO » color= »black »][vc_column_text]La Seat Ibiza Cupra du Billet Auto serai Gris Pyrénéen (500€) avec les jantes noires (100€). A l’intérieur, on choisirait le toit ouvrant (695€), le Full Link (170€) et le Pack Alcantara (425€). Et vous savez quoi ? On a même pioché dans le catalogue d’accessoires en choisissant les jupes latérales 260€ et le gros spoiler de toit (160€). Et au total, on est à 25.000€ pile poile, quasi toutes options …

Vous pouvez configurer votre Seat Ibiza Cupra ICI[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_text_separator title= »VIDEO » color= »black »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_text_separator title= »PHOTOS »][vc_media_grid element_width= »3″ grid_id= »vc_gid:1462702664319-7be1b6d1-967c-7″ include= »10228,10229,10234,10235,10236,10230,10233,10232,10231,10237,10238,10239,10240,10241,10242,10244″][/vc_column][/vc_row]

Plus d'articles