[vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_column_text]SEAT nous a convié à Barcelone, début juin afin de découvrir ce que nous offre le deuxième restylage de l’Ibiza. Au programme de cette version 2015 : Une carrosserie quasi identique mais beaucoup de mouvement en dessous.

 Ça bouge à l’intérieur

 A l’extérieur, ce deuxième restylage n’apporte presque rien par rapport à celui de 2012. Les plus pointilleux auront remarqué les feux diurnes retouchés à l’avant et les feux arrière qui adoptent les LEDs. Pour les coloris, deux nouvelles teintes sont de la partie. Le gris lune et le rouge Chili. L’apparitions de packs couleurs permet de pourvoir ajouter des touches colorées aux jantes, à la calandre et aux coques de rétros.

Le pus gros de cette mise à jour concerne l’intérieur avec une toute nouvelle planche de bord qui se tourne vers le conducteur et qui reçoit le nouveau GPS tactile de la marque. Celui-ci intègre désormais le « Full Link », permettant de faire apparaître l’écran l’accueil de votre smartphone et de le gérer depuis le combiné. Le système peut intégrer le CarPlay (Apple) et Androïd Auto (Google). Connectée qu’on vous dit ! L’intérieur peut aussi bénéficier de packs couleurs au niveau du volant, des aérateurs et de quelques petits détails qui égaieront quelque peu cet habitacle. La finition est en progrès et profite beaucoup de cette nouvelle planche de bord.

_DSC0109

Polo Inside

Niveau moulins, c’est presque le chamboulement en revanche. En effet, cette Ibiza mise à jour embarque les 3 cylindres déjà présents sur la Volkswagen Polo à savoir le 1.0l TSI essence de 75, 95 et 110ch et le 1.4 TDI en 75, 90 et 105ch. Le 4 cylindres 1.4 TSI ACT profitant de la désactivation des cylindres est reconduit et sort à présent 150ch. Clairement le moulin le plus intéressant de la gamme pour nous et ça tombe bien, c’est celui qu’on a essayé 😉

On est donc parti dans les lacets de Montserrat vérifier le potentiel de ce TSI équipant notre version FR. Ce 4 pattes s’est montré très vaillant et assez plaisant à l’usage. La désactivation des cylindres est imperceptible et quand on demande de la puissance il y en a. Les 150ch sont au rendez-vous et sont bien gérés par le train avant. L’auto est stable mais a tendance à pivoter dangereusement quand on la maltraite. Problème réglé avec la suspension adaptative (option) dont de profil sport verrouille mieux l’auto et permet de jouer plus sainement. Un bon bilan dynamique mis en avant également par la direction (dont la consistance varie en sport) offrant un bon toucher et une démultiplication parfaite.

_DSC0032

Les bienfaits de la « Léonisation »

Oui, cette Ibiza se « Léonise » et c’est une bonne chose. Sa grande sœur fait beaucoup de bien à la marque, et appliquer la recette Léon à l’Ibiza permet de relancer les ventes de la citadine en attendant la nouvelle version. Une esthétique – un peu – plus poussée, un habitacle connecté, un moteur et des trains roulants revus pour plus de dynamisme permettent à la vieillissante Ibiza (elle entre dans sa 8ème année d’existence) de se refaire une beauté.[/vc_column_text][vc_separator color= »grey »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_column_text]

FICHE TECHNIQUE :

Moteur : 4 cylindre 1.4TFSI ACT (désactivation de 2 des 4 cylindres)

Puissance Maxi : 150 ch à 5.000 tr/min

Couple Maxi : 250 NM à 1500 TR/MIN

Boîte : Méca, 6 rapports

0-100 km/h : 7,6 S

V-Max : 220 KM/H

Conso (Constructeur) : 4,8 L/100 KM

CO2 : 110 G/KM

[/vc_column_text][vc_separator color= »grey »][/vc_column][/vc_row]

_DSC0009 _DSC0021 _DSC0027 _DSC0032 _DSC0063 _DSC0096 _DSC0098 _DSC0104 _DSC0109 _DSC0112 _DSC0133 _DSC0138 _DSC0152 _DSC0155 _DSC0160 _DSC0166

Plus d'articles