[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Vous en rêviez Lambo l’a fait. La Huracan se sépare de sa transmission intégrale au profit d’une architecture propulsion au grand bonheur des puristes.

En marge du salon de Los Angeles, Lamborghini dévoile la version gros bras de sa baby supercar. Alors ne nous demandez pas pourquoi (surement pour des raisons de placement produit ou pour protéger nos amis les footeux) le V10 5.2L a perdu 30ch dans l’opération, on le déplore certainement autant que vous. Rassurez vous, les 33kg économisés avec la suppression de la transmission intégrale compensent légèrement la baisse de puissance au profit direct des sensations. Ce que l’on sait c’est que la suspension, la direction et le contrôle de traction ont étés recalibrés pour l’occasion. On espère cependant que cette mutation soit plus réussie que sur la Gallardo qui avait souffert d’un changement d’architecture de dernière minute manquant de développement.

Quoi qu’il en soit une propulsion de 580ch et 540Nm de couple ça reste suffisant pour envoyer beaucoup de novices dans le décors avec autant de facilité qu’elle offre du plaisir aux pilotes aguerris.

Coté cosmétique, les boucliers avant et arrière sont revus ainsi que les jantes (en 19″) chaussées de Pirelli PZero développés spécialement pour l’occasion.

Coté chiffres, le 0 à 100 est abattu en 3.4s quand la vitesse de pointe est donnée pour 320km/h. En termes d’efficience la Huracan LP580-2 est annoncée pour 11.9L/100km et 278g/km de CO2. La commercialisation devrait intervenir sur la fin d’année ou début 2016 et les carnets de commandes sont d’ores et déjà ouverts.

La bonne nouvelle est que la douloureuse le sera un peu moins. A 150 000€ vous aurez le loisir de puiser dans le catalogue d’options pour égaler les 170 000€ de la version quatre roues motrices.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_text_separator title= »PHOTOS » title_align= »separator_align_center » color= »black »][/vc_column][/vc_row]

LH1 LH2

Plus d'articles